ATP 250 de Pune : et revoilà "Gillou" ! | Fédération Française de Tennis

06/01/2018

ATP 250 de Pune : et revoilà "Gillou" !

Le Français a démarré l’année 2018 de la meilleure des façons en remportant le titre en Inde, après avoir écarté Kevin Anderson en finale (7/6[4], 6/2).

Gilles Simon est bien loin d’avoir dit son dernier mot. Peu en réussite en 2017, le Français a démarré la nouvelle année en trombe en remportant ce samedi le Tata Open Maharashtra, un ATP 250 disputé dans la ville indienne de Pune.

Renversant face à Marin Cilic dans le dernier carré, le bleu de 33 ans avait rendez-vous en finale avec un autre géant (2m03) en la personne de Kevin Anderson. Mais les données étaient bien différentes, car si le tricolore a toujours bien maîtrisé bien le jeu du Croate, il n’avait pas encore réussi à trouver la clef contre le Sud-africain (3-0 avant ce duel). Par ailleurs, le Niçois n’avait plus connu la joie d’une finale ATP depuis le Moselle Open en 2015. Quant au géant sud-africain, sa dernière finale était la plus prestigieuse, celle de l’US Open 2017.

Lors du premier acte, le Français a d’abord fait le dos rond, sauvant quatre balles de break à 2-1. Bien aidé par une petite baisse d’Anderson au service, Simon a alors porté l’estocade, réalisant le break sur un "coup de patte" dont il a le secret (4-3). Pourtant, alors qu’il servait pour le gain du premier set, le Niçois a vu son adversaire réussir à debreaker. Mais sans s’affoler, le bleu a poussé jusque à un tie break parfaitement maitrisé, qu’il a remporté sur un nouveau point somptueux.

Toujours aussi serein, "Gillou" n’a pas relâché la pression dans la seconde manche, se permettant même de ravir deux fois l’engagement adverse pour remporter le match en 1h33 (7/6[4], 6/2). Après une année 2017 bien morose, le Français retrouve donc de belles couleurs avec ce succès, la 13e de sa carrière sur le circuit ATP. Un titre conquis avec la manière, jalonné de victoires sur trois Top 20 : Bautista Agut (20e), Cilic (6e) et donc Anderson (14e). 2018 démarre sur des chapeaux de roues !

(EB)