Championnats de France de Beach Tennis : le Languedoc et la Bretagne au sommet | Fédération Française de Tennis

11/09/2016

Championnats de France de Beach Tennis : le Languedoc et la Bretagne au sommet

Beach Tennis

Le Languedoc (messieurs) et la Bretagne (dames) sont les nouveaux champions de France de Beach Tennis. La Réunion a fini deuxième sur les deux finales.

Messieurs : le Languedoc prend sa revanche

Finaliste malheureux l'an dernier, le Languedoc n'a cette fois pas laissé passer sa chance. Sur une plage de Pornichet inondée de soleil en ce dimanche, dans une finale explosive entre la tête de série n°1 et la n°2, la paire composée de Régis Courtois et Romain Bourse a battu les Réunionnais Patrice Bang et Yankell Clavery. En demi-finales, les Languedociens ont commencé par prendre leur revanche sur les Guadeloupéens, leurs bourreaux de la finale l'an passé, puis, lors du match suprême, ont pris le meilleur départ, signant un double break et menant 3-0. Mettant constamment la pression sur les services des Réunionnais, ils ont empoché la première manche sur un dernier retour bien exécuté (6/1).

Plus tranchants, les Réunionnais ont repris leurs esprits dans un second acte où les échanges ont gagné en longueur et en intensité. A 2-1, la paire insulaire a sauvé une balle de break d'un smash rageur, pour le plus grand bonheur du public. Dans le jeu suivant, les Réunionnais ont même poussé leurs adversaires au point décisif, avant que la sérénité des Languedociens ne fasse la différence.

Jouant très juste, la paire Courtois/Bourse semblait alors un cran supérieur mais les Réunionnais continuaient à pousser. A 4-4, ces derniers ont enchaîné plusieurs points spectaculaires et ont réalisé le break au meilleur des moments. Une troisième manche se profilait alors à l'horizon... Pourtant, sur un superbe lob de Régis Courtois, le Langedoc a immédiatement débreaké. Dans une fin de match complètement débridée, conclue au jeu décisif, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. Mais sur un dernier point de toute beauté, après une défense hermétique, les Languedociens ont fait craquer une dernière fois leurs adversaires (7/6).

"C'est un immense soulagement, a commenté Romain Bourse. C'est tellement dur d'échouer en finale, et j'en ai déjà perdu deux. Aujourd'hui, ça se joue à rien. On a réussi à faire abstraction, à jouer ce match comme un autre. Pour une belle finale, il faut deux belles équipes, donc un grand bravo aux Réunionnais. Même quand on était devant, ils sont revenus. C'était un match de fou !".

Dames : la Bretagne, quelle première !

Peu après la rencontre messieurs, la Bretagne a conquis son premier titre de champion de France de Beach Tennis après la victoire de la paire composée de Capucine Rousseau et Catherine HenuzetDans cet autre duel entre les deux premières têtes de série, les Bretonnes ont affirmé leur supériorité d'entrée de jeu. Après avoir disposé de la Guadeloupe en demi-finales, elles ont entamé le match suprême tambour battant. Très solides, constantes et mobiles, elles ont remporté le premier set 6/1.

Le second set a suivi sensiblement les mêmes bases. Parfaitement appliquées, les Bretonnes ont pris le large rapidement (3-0) et n'ont plus desserré l'étreinte. Amorties, contre-lobs, smash claqués : Capucine Rousseau et Catherine Henuzet ont fait étalage de tout leur talent pour contrer le jeu de Géraldine Guilbon et Caroline RenardAu final, la Bretagne s'impose 6/1 6/0.

"C'est la suite logique d'une belle saison, a estimé Catherine Henuzet. On a augmenté notre niveau de jeu au fur et à mesure. On était vice-championne de France il y a deux ans, on a aussi fini 4e. On n'était jamais monté sur la première marche, et là c'est fait, avec la manière !".

"On s'est bien préparées, a ajouté Capucine Rousseau. On est montées en puissance. Cela prouve qu'on peut se donner les moyens pour arriver au plus haut niveau. Je félicite nos adversaires. On a gagné notre pace pour les championnats du monde et d'Europe, on est très, très motivées, on se prépare depuis quelques années. On a envie de jouer ces grands rendez-vous."

Par ailleurs, la direction de la compétition s'est réjouie d'une organisation sans failles. "Le bilan de ces quatre éditions est extrêmement positif, a souligné Patrick Guérin, président de la ligue des Pays de la Loire. D'années en années, on s'est améliorés et on finit en apothéose. Les équipes de permanents et de bénévoles ont été vraiment motivées, c'est du bonheur."

Un bilan, oui, car après quatre superbes éditions en Pays de la Loire, c'est désormais la ligue du Poitou-Charentes qui va reprendre le flambeau. Le président de la ligue Alain Moreau a d'ores et déjà assuré que la fête serait belle. Ça promet…

(Emmanuel Bringuier, à Pornichet)
 

Tableau final Dames 2016

Tableau final Messieurs 2016

Classement final Dames 2016

Classement final Messieurs 2016