Corentin Moutet, vice-champion d'Europe 17/18 | Fédération Française de Tennis
Corentin Moutet  ©FFT/C.Lecocq

30/07/2017

Corentin Moutet, vice-champion d'Europe 17/18

Equipes de France

Pas de triplé pour Corentin Moutet, battu en finale des championnats d'Europe 18 ans et moins.

Vainqueur chez les moins de 14 ans en 2013 puis sacré en moins de 16 ans en 2014, Corentin Moutet ne réalisera pas la passe de trois. Déjà battu par le Grec Stefanos Tsisipas en finale des moins de 18 ans l’an dernier, le Parisien s’est une nouvelle fois incliné à ce stade de la compétition cette année, dominé par le Hongrois Zsombor Piros.

Tête de série numéro un, Corentin Moutet a fait respecter son statut de favori tout au long de la semaine sur les courts en terre battue de Klosters en Suisse. Malgré deux petites alertes en début de tournoi lorsqu’il a dû sauver des balles de première manche lors de ses deux premiers tours, il a franchi les tours les uns après les autres sans perdre un set en chemin. En demi-finale, le 15e mondial (juniors) a même infligé un 6/0, 6/0 au Russe Alexey Zakharov qui l’avait battu au deuxième tour de Roland-Garros juniors début juin. Mais en finale, face au Hongrois Zsumbor Piros, tête de série numéro deux, Corentin Moutet n’a pas réussi à maîtriser ses émotions pour prendre sa revanche sur celui qui l’avait battu en demi-finale de l’Open d’Australie juniors avant de s’y imposer.

"J'aurais pu mieux faire...."

Bien entré dans le match, Corentin Moutet avait pourtant réussi le break le premier en début de partie avant de se faire rejoindre à deux partout et de céder une nouvelle fois son service et le premier set (6/4). Plus irrégulier que son adversaire, le gaucher français a commis trop de fautes pour espérer faire douter le Hongrois, sixième mondial. Malgré des difficultés à garder son calme (il a écopé d’un point de pénalité dans le deuxième set), le champion de France en titre n’a pourtant pas baissé les bras. Il a même sauvé trois balles de match à 4-5 avant de céder sur la quatrième pour s’incliner 6/4, 7/5 après 1h51 de jeu. "J’ai joué de mieux en mieux au fur et à mesure du tournoi, hier en demi-finale j’avais très bien joué mais aujourd’hui je suis un peu retombé dans mes travers, j’ai manqué de patience, confiait Corentin Moutet à Marco Keller (responsable presse de l’épreuve) après sa défaite. Je le connaissais, il m’avait battu en Australie. Je savais à quoi m’attendre et il a bien joué. Mais j’aurais pu mieux faire…"

Forcément déçu d’avoir manqué cette dernière opportunité de titre européen individuel chez les juniors, le Français qui n’a pas encore décidé s’il disputera l’US Open juniors avant de se concentrer exclusivement au circuit ATP où il pointe actuellement à la 339e place, peut encore viser un titre par équipe en juniors puisqu’il va rapidement rejoindre Budapest où il disputera, du 2 au 4 août, les qualifications de la coupe Valerio-Galéa avec ses compatriotes Matteo Martineau et Constantin Bittoun-Kouznine avec pour premier objectif une qualification pour la phase finale qui aura lieu du 7 au 9 août à la Rochelle.

 

Amandine Reymond