Deaflympics 2017: les Bleus en or et en argent! | Fédération Française de Tennis
Equipe de France Deaflympics 2017

27/07/2017

Deaflympics 2017: les Bleus en or et en argent!

Equipes de France

Une médaille d’or et deux d’argent, c’est le très bon bilan de l’équipe de France de tennis aux Deaflympics 2017.

Engagés dans trois finales de double ce jeudi 27 juillet sur les courts du Samsun Tennis Club en Turquie, les Bleus ont décroché l’or en double messieurs et l’argent en double dames et en double mixte.

La journée n’avait pas idéalement débuté pour le clan français avec la défaite de Marine Beney et Aurélie Coudon en ouverture de programme. Mais les Françaises, battues par les Taïwanaises Ho/Lin (6/1, 6/4), peuvent être fières de leur beau parcours. "J’ai eu la chair de poule pendant le match car c’était ma première finale olympique", commentait Aurélie Coudon qui participaient à ses premiers Deaflympics* et espère se parer d’or lors de la prochaine édition. Tout comme sa coéquipière Marine Beney : "Je suis fière d’être allée en finale et j’en ressors encore plus forte pour revenir chercher l’or dès la prochaine occasion."

Première médaille d'or pour la France

Quelques minutes après la défaite de leurs compatriotes, Mickael Laurent et Vincent Novelli redonnaient le sourire à toute l’équipe en se parant d’or après leur victoire en trois sets contre la paire allemande Breitenberger/Toedter (7/6, 4/6, 6/3). "C’est une belle revanche car ils nous avaient battus en finale lors des derniers Deaflympics à Sofia en 2015 et la victoire est encore plus belle car nous avons été la chercher avec notre cœur", se réjouissait Vincent Novelli très ému après avoir rapporté sa première médaille d’or à la délégation française lors de ces 23e Deaflympics.

Deuxième médaille d'argent

Une émotion que sa défaite en finale du double mixte avec Aurélie Coudon ne ternira pas. Battus 7/5, 6/0 par une solide équipe russe (Panyushkin/Smirnova), ils apportent à l’équipe de France de tennis sa deuxième médaille d’argent de la journée. De quoi rendre leur coach, Xavier Lerays, heureux: "Je suis fier du parcours de mes joueuses et joueurs. Je les admire car ils ont réussi à combattre leur propre peur en repoussant sans cesse leurs limites. Et je suis ému car nous avons joué avec les valeurs qui nous sont chères : la solidarité, la communication, la bienveillance et la joie. Merci à toute l’équipe organisatrice qui assure la logistique pour la France ici en Turquie et merci également aux équipes de la FFT qui nous ont permis d’arriver aux Deaflympics dans les meilleures conditions."

Grâce aux trois médailles remportées par l’équipe de France de tennis jeudi, la France remonte à la 18e place provisoire du tableau des médailles avec 8 breloques dont 1 en or, 2 en argent et 5 en bronze à quelques jours de la fin de ces 23e Deaflympics (18-30 juillet).

 

* Rendez-vous de l’élite sportive sourde et malentendante, les Deaflympics sont organisés tous les deux ans comme les Jeux Olympiques ou Paralympiques avec une alternance été/hiver. 

 

Amandine Reymond