Indian Wells : Monfils, dernier de cordée | Fédération Française de Tennis

12/03/2019

Indian Wells : Monfils, dernier de cordée

Circuit pro

Net vainqueur de l'Espagnol Albert Ramos Vinolas, Gaël Monfils est le dernier Français en lice à Indian Wells.

Depuis plusieurs semaines, tout va bien pour Gaël Monfils, merci pour lui. Le récent vainqueur de Rotterdam n'est pas un grand fan des conditions de jeu à Indian Wells. C'est pourtant lui qui porte les dernières chances françaises dans le désert de Californie. Ce lundi, "La Monf" a surclassé l'Espagnol Albert Ramos Vinolas (6/0 6/3) pour se propusler vers les huitièmes de finale.

Très satisfait de son niveau de jeu, le 19e mondial a goûté cette journée froide et sans vent, une rareté dans ce premier Masters 1000 du calendrier. La suite ? Ce pourrait être face au n°1 mondial, Novak Djokovic, si celui-ci s'impose en session du soir. Pas de quoi effrayer Gaël, qui a certes toujours perdu face au Serbe en 15 confrontations.

Egalement au programme du jour, Gilles Simon a subi la loi de l'Autrichien Dominic Thiem, 6/3, 6/1. Au contraire de son ami Gaël, il n'a pas trop goûté la météo du jour.

"C'était très lent, la balle volait moins que d'habitude. J'ai toujours eu des problèmes face à Dominic, qui est plus puissant que moi et qui me fait reculer avec son lift. C'était encore plus compliqué que lors de nos match précédents. Je suis un peu juste en ce moment à la fois dans mon tennis et physiquement. Ajouter à cela le fait que je n'ai pas gagné un seul point important, ça donne ce score..."
 

Scénario inversé pour Mahut-Herbert

En début de journée, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont été éliminés en double. Le format du super tie-break leur avait souri au premier tour. Ils avaient sauvé une balle de match face aux Américains John Isner et Sam Querrey. Cette fois, ça a tourné dans le mauvais sens. Ce sont les Français qui n'ont pu exploiter deux balles de match, avant de céder face au Croate Nikola Metkic et à l'Argentin Horacio Zeballos, 2/6, 7/6, 13-11.

"C'est comme ça, c'est la formule de jeu qui veut ça, les matchs de double se jouent à trois fois rien, constatait Nicolas Mahut, fataliste. J'ai eu une alerte au dos samedi, j'ai manqué d'un peu de temps pour être à 100% aujourd'hui, malgré le super boulot des kinés."

Le duo aux quatre titres du Grand Chelem va encore disputer quelques tournois avant de faire un break. Il faudra donc compter avec les vainqueurs de l'Open d'Australie 2019 encore quelques semaines !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Défaite au 2e tour à #indianwells2019 pour @nicomahut et @pierrehuguesherbert. Mais le duo

 

A Indian Wells, G.B.