17/03/2016 - 09h20

Indian Wells : Monfils et Tsonga dans le grand huit

Deux Français en quarts de finale à Indian Wells, c'est assez rare pour être souligné. Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils se sont imposés en huitièmes avec autorité. Mais la marche suivante s'annonce ardue...

Traditionnellement, le premier ATP Masters 1000 de la saison, Indian Wells, ne sourit pas aux Français. Dans toute l'histoire du tournoi, seulement deux se sont hissés en demi-finales : Yannick Noah et Guy Forget. Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils vont donc avoir l'occasion d'imiter leurs glorieux ainés, mais leur tâche s'annonce compliquée : Jo va tout simplement défier le n°1 mondial, Novak Djokovic, et Gaël va affronter Milos Raonic, celui qui l'a éliminé à l'Open d'Australie.

Mais quoi qu'il arrive, leur performance dans le désert californien mérite d'être soulignée. Vainqueur de l'Autrichien Dominic Thiem (6/3, 6/2), Tsonga a peut-être produit son meilleur match de l'année 2016. Car le "young gun" Thiem (22 ans) n'est plus vraiment un espoir : il occupe cette semaine la 13e place mondiale, et il est même 3e de la "Race to London", le classement de l'année 2016. Jo avait déjà été convaincant au 3e tour face à l'Américain Sam Querrey (6/3, 6/4). L'élève de Thierry Ascione va inscrire des points précieux au classement ATP, lui qui était au repos forcé il y a un an. Le n°9 mondial partira en quête d'exploit face à Djokovic, contre qui il accuse un déficit de 14-6 dans leur tête-à-tête.

Du bleu aussi en double

Gaël Monfils, lui, est en quart pour la première fois de sa carrière à indian Wells. Il a su profiter de la "perf" de l'Argentin Federico Delbonis, vainqueur au tour précédent d'Andy Murray. face au gaucher "gaucho", "La Monf" a livré un match solide (6/3, 6/4), dans la lignée de sa victoire au 3e tour face à l'Espagnol Ramos Vinolas (6/1, 6/3). Le protégé de Mikael Tillstrom va tenter de prendre sa revanche sur Raonic, qui l'avait dominé en quatre sets à Melbourne. Le Canadien n'avait plus joué depuis cet Open d'Australie. Visiblement, ses adducteurs vont mieux. Il a sorti Tomas Berdych 6/4, 7/6. Là encore, le Français ne sera pas favori...

Les Bleus auraient même pu être trois en quarts, ce qui aurait constitué un record, si Richard Gasquet avait pu donner un dernier coup de collier dans le troisième set qui l'a opposé à Marin Cilic. Mais c'est le Croate, plus entreprenant, qui a eu le dernier mot (7/5, 5/7, 6/2). "Ritchie" avait pourtant renversé la vapeur dans le deuxième set, alors qu'il avait été mené 7/5, 5-3.

Mais d'autres Français sont encore dans le coup, en double cette fois. La présence de l'un d'entre eux en finale est même assurée, puisque le duo Pierre-Hugues Herbert - Nicolas Mahut sera opposé en demi-finales à Edouard Roger-Vasselin associé au Serbe Nenad Zimonjic. ERV se souviendra de son succès en quart face aux frères Bryan. Les Américain ont en effet mené 9-2 dans le super tie-break du 3e set, avant de s'incliner 14 points à 12. Les ex n°1 mondiaux ont manqué huit balles de match !