J.P. Dartevelle : ''Le padel, un potentiel de développement certain'' | Fédération Française de Tennis

18/02/2015

J.P. Dartevelle : ''Le padel, un potentiel de développement certain''

Le padel est entré dans le giron de la FFT. Jean-Pierre Dartevelle, vice-président délégué de la FFT, chargé de la DTN et de la compétition nationale et internationale, revient sur cette intégration.

Pourquoi la FFT a-t-elle intégré le padel dans ses statuts ?
Il y a plusieurs raisons à cette décision. D’une part, dans un souci d’ouverture, notre fédération doit s’adapter aux nouvelles formes de pratiques souhaitées par beaucoup de nos adhérents. D’autre part,  il nous semblait logique que cette activité, qui rappelle le tennis, intègre le giron fédéral. Enfin, quand on voit l’engouement qu’elle suscite en Europe, et en particulier chez nos voisins espagnols, il aurait été irresponsable de ne pas nous intéresser au padel, afin qu’il devienne un atout de développement de nos clubs.
 
Cette intégration s’inscrit dans un esprit d’ouverture opéré depuis un an par la FFT…
C’est une prise de conscience des mutations qui bouleversent notre monde, notre pays et l’organisation de son sport. La société bouge, ce qui nécessite une évolution de l’organisation de  notre Fédération et des clubs. Ces derniers  doivent s’ouvrir. On parle toujours de 4 millions de pratiquants qui jouent au tennis en France alors que nous ne comptons officiellement « que »1,1million d’entre eux. Notre objectif est de diminuer fortement le différentiel existant.

Comment ?
Nous travaillons sur des pistes innovantes et créatives susceptibles de faire bouger les lignes. C’est pour cela notamment que nous avons revu nos statuts pour les mettre en conformité avec cette volonté d’ouverture. L’idée de permettre à des structures habilitées (agréées par la FFT) de délivrer la licence est un signe fort. Par ailleurs, nous devons donner à nos clubs les moyens d’être inventifs et créatifs. Le groupe de travail Nouveaux Membres réfléchit à ces différents aspects ainsi qu’à d’autres propositions d’évolution qui seront présentées lors d’une prochaine séance du Comité de Direction. L’intégration du padel  à la FFT s’inscrit dans cette logique d’ouverture. 
 
Que va apporter le padel à la FFT ?

Un potentiel de développement certain ! Le Padel va dynamiser les clubs affiliés qui souhaiteront proposer une nouvelle offre à leurs adhérents. Diversifier les activités au sein du club est un vrai enjeu pour l’avenir.

Et que  va apporter la FFT au padel ?
L’expertise et le savoir-faire d’une fédération bien structurée, l’expérience d’une gouvernance qui régule le 2e sport en France. Outre en organiser la compétition et assurer son développement, la FFT va apporter au padel le réseau de ses Ligues, de ses Départements et des clubs ce qui est un atout considérable.
 
Pour la mise en place du padel, la FFT a l’expérience du Beach tennis…
Bien sûr cette expérience va nous servi, mais les deux disciplines sont différentes. Nous allons nous attacher à respecter la spécificité de chacune d’entre elles. Même s’il y a des similitudes dans l’approche de la compétition, nous les ferons évoluer, l’une et l’autre selon les besoins du terrain. Concernant la compétition du Padel, nous avons rédigé des règlements sportifs conformes à ceux proposés par la Fédération Internationale de Padel et nous sommes persuadés qu’ils permettront au plus grand nombre de licenciés de pratiquer ou de découvrir cette nouvelle discipline.