Mary Pierce : "Honorée d'être capitaine adjointe"

 | Fédération Française de Tennis
Mary Pierce lors de la finale 2016 à Strasbourg

21/12/2016

Mary Pierce : "Honorée d'être capitaine adjointe"



Yannick Noah a dévoilé son staff pour la saison de Fed Cup 2017. Mary Pierce a été nommée capitaine adjointe. Interview de la double gagnante du trophée avec l'équipe de France (1997 et 2003).



Mary, comment avez-réagi quand Yannick Noah vous a proposé le poste de capitaine adjoint ?

J'ai été honorée et touchée que Yannick me fasse cette proposition. C'est un honneur et un privilège de représenter la France. Je suis très contente et j'ai hâte de commencer l'aventure avec toute l'équipe.


Quel va être votre rôle précisément ?
Exactement le même que celui de Cédric Pioline en Coupe Davis. Je suis capitaine adjointe. Je vais être les yeux de Yannick sur les grands tournois. Je commente les tournois du Grand Chelem pour la télévision. Je serai donc en Australie. Je vais en profiter pour aller voir jouer les joueuses françaises et leur parler. Mais ce seront des conversations très relax. Et je ferai un retour à Yannick sur ce que j'aurais perçu.


Avez-vous eu le temps d'échanger avec elles ? Pensez-vous pouvoir faire changer d'avis Caroline Garcia qui a annoncé vouloir faire l'impasse sur la Fed Cup en 2017 ?
Non, je n'ai pas encore eu le temps de parler individuellement avec les joueuses, mais ça va se faire évidemment. Elles savent désormais quel sera mon rôle. En ce qui concerne Caroline, Yannick m'a précisé qu'il prenait acte de sa décision et que la campagne se ferait donc sans elle, a priori. Mais peut-être que notre duo de choc va la faire changer d'avis (sourire) ! Yannick et moi, nous sommes quand même les deux derniers français vainqueurs de Roland-Garros (NDLR : 1983 pour Noah et 2000 pour Pierce). Pour une joueuse, c'est une opportunité en or de pouvoir profiter de notre expérience.


Avez-vous parlé avec Amélie Mauresmo ?
Oui, cela fait plus d'un mois que je parle avec Amélie de la Fed Cup, de ce qu'elle a vécu en tant que capitaine. Pour ce qui est du profil des joueuses, je n'en ai pas encore parlé avec Amélie, mais je connais assez bien Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline Parmentier. Bien sûr, nous allons avoir l'occasion de mieux nous connaître encore. Et je vais évidemment découvrir d'autres joueuses.


En ce qui concerne le reste du staff, il y a deux changements par rapport à 2016. Pierre Cherret remplace Gabi Urpi au poste d'entraîneur et Jean-Marc Duboscq prend la place de Xavier Moreau au physique. Qu'en pensez-vous ?
Je suis ravie de retrouver Pierre Cherret, avec qui j'ai travaillé au cours de ma carrière. C'est quelqu'un de bien. C'est très important pour moi. C'est aussi un passionné qui connaît très bien le tennis et le tennis féminin en particulier. Et je souhaite la bienvenue à Jean-Marc Duboscq ! J'ai hâte de le rencontrer et de travailler à ses côtés.


Comment appréhendez-vous ce premier tour du groupe mondial en Suisse (11-12 février) ?

Bien sûr, ce sera dur. Les Suissesses possèdent trois grosses individualités avec Timéa Bacsinszky (15e mondiale), Belinda Bencic (43e) en simple et Martina Hingis (4e) en double. Elles vont jouer à domicile, à Genève. Sans Caroline, ce sera encore plus dur mais il faut y croire. Dans le groupe mondial, de toute façon, rien n'est facile. Avec Amélie, les filles sont passées tout près d'un exploit l'an passé, en battant des équipes plus fortes sur le papier. Ce qui est important, c'est de conserver notre esprit d'équipe et notre unité. Et de se battre jusqu'au dernier point. Avec cette attitude, on a vu que tout était possible…




Le staff de l'équipe de France de Fed Cup 2017

Capitaine : YANNICK NOAH
Capitaine adjointe : MARY PIERCE
Entraîneur tennis : PIERRE CHERRET
Entraîneur physique : JEAN-MARC DUBOSCQ
Médecin : GILLES DAUBINET
Kinés : ANTONIN MOUCHET et à déterminer
Cordeur : JEAN-JACQUES POUPON