Master’U BNP Paribas : la France au pied du podium | Fédération Française de Tennis

02/12/2013

Master’U BNP Paribas : la France au pied du podium

Etats-Unis, Russie et Grande-Bretagne, tel est le tiercé gagnant de la 8e édition du Master’U BNP Paribas, disputée, comme l’an passé, à Aix-en-Provence. La France termine quatrième.

On rendait hommage, il y a dix jours, à John Fitzgerald Kennedy, l’ancien Président américain décédé il y a cinquante ans. Sa célèbre formule «Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez-vous plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays» a trouvé un écho dans la bouche de Greg Patton. Lors du speech de clôture, hier, le coach des étudiants américains a bien résumé la force  de ses joueurs : se battre, non pas pour eux, mais pour leurs coéquipiers.

La clé d’un quatrième succès (après 2009, 2011 et 2012) au Master’U BNP Paribas, un Mondial pensé, depuis 2006, par la Fédération française du sport universitaire, la Fédération française de tennis et la BNP Paribas. En présence d’un parrain de prestige, Arnaud Clément, de retour «chez lui», à Aix-en-Provence, les Américains ont (encore) survolé la 8e édition. Vainqueurs de l’Irlande, puis de la France, ils ont fini en apothéose (6/0) contre la Russie, en finale.

2014 : cap sur Rennes

La France n’a pas démérité, à l’image de son petit exploit au super tie-break du double mixte décisif (4/3) contre la Chine, en quarts. Mais, comme l’an passé, elle échoue au pied du podium. Battus par les futurs vainqueurs (6/1), puis par les Britanniques (4/2), les Bleus se contentent de la quatrième place. Les Tricolores Nathalie Piquion, Anaïs Van Cauter et Grégoire Jacq étaient, cette année, rejoints par trois recrues : Pauline Lollia, Antoine Hoang et Lucas Szewczyk.

«Il nous a manqué un peu de complémentarité en double dames. On dispose, par contre,  de la plus belle paire masculine qu’on n’ait jamais eue, déclare Jean-Marc Lagloire, capitaine du groupe France, avec Cyrille Monet. On a une belle équipe de France, heureuse de se retrouver. A nos jeunes de progresser pour être à la hauteur d’une compétition dont le niveau monte d’année en année

Très attachés à cette compétition, chacun d’eux espèrent refaire partir de l’aventure à Rennes, où s’établiront les 9e et 10e éditions du Master’U BNP Paribas.

Classement final : 1er : Etats-Unis. 2e : Russie. 3e : Grande-Bretagne. 4e : France. 5e : Belgique. 6e : Chine. 7e : Irlande. 8e : Allemagne.

 

(A Aix-en-Provence, Laurent Nobles)