Montpellier : Berdych détrône Monfils | Fédération Française de Tennis

05/02/2012

Montpellier : Berdych détrône Monfils

Malgré une rude bataille de trois sets, Gaël Monfils n’a pu empêcher le N°7 mondial Tomas Berdych de remporter la deuxième édition de l’Open Sud de France.

« Une semaine parfaite. » C’est par ces mots que Tomas Berdych a conclu son passage à l’Open Sud de France. On peut le comprendre : avec un titre acquis dès son deuxième tournoi de l’année et 250 points ATP dans son escarcelle – sans même parler du prize money revenant au vainqueur – le N°7 mondial n’a pas perdu son temps dans l’Hérault. Au passage, il aura donc battu trois Français en quatre matchs, dont le dernier en finale, le tenant du titre Gaël Monfils. La bagarre a pourtant été rude sur le court central de l'Arena, et l’écart était mince entre Gaël et le récent quart de finaliste de l’Open d’Australie. Mais au bout de 2h05 de match et sur un dernier jeu de service très disputé, le Parisien a craqué et laissé Berdych conclure sur son service (6/2 4/6 6/3). Certes déçu du résultat, Monfils se montrait tout de même « satisfait de mon jeu cette semaine. J’ai joué un bon tennis sur tous mes matchs, je frappe vraiment bien la balle en ce moment… C’était chouette de revenir en finale ici, devant ma mère, ma tante et tous mes amis. J’espère bien regagner un jour ce tournoi ! »

La bonne nouvelle, c’est que l’état de son genou n’a donc pas empêché Gaël de donner la réplique à Berdych en finale. Hors ce n’était pas forcément couru d’avance : « J’étais un peu incertain hier soir car mon genou avait beaucoup gonflé, explique Monfils. J’ai attendu l’entraînement ce matin, après avoir effectué des soins, pour me décider. Mes déplacements lors de cette finale étaient moins fluides. J’ai eu peur sur certaines reprises d’appuis. » Reste maintenant à espérer que ce nouveau problème au genou ne l’empêchera pas de s'aligner la semaine prochaine, au Canada, pour le premier tour de Coupe Davis. Lui se refuse en tout cas d'en envisager la possibilité : « Je vais passer une IRM lundi avant de rejoindre le Canada, car ce genou me gâche la vie et je ne veux pas prendre de risque pour la fin de la saison, ou être un frein pour l’équipe de France. Je suis prêt à tout, y compris à juste jouer le dernier jour. »

Si Gaël Monfils n’a pu conserver son titre, deux tricolores ont tout de même levé les bras ce dimanche : Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin se sont adjugés l'épreuve du double aux dépens de Jamie Murray et Paul Hanley (6/4 7/6). Pour Edouard, ce titre est une première, et l’émotion était forcément forte : « Ce titre représente beaucoup pour moi. Nicolas et moi avions déjà remporté des Challengers, mais gagner un gros tournoi, qui plus est en France, c’est merveilleux. » Quant à Nicolas Mahut, déjà couronné à trois reprises sur le circuit – Metz en 2003 et 2004, Lyon en 2009 – ce nouveau trophée entérine une résolution forte : « En double, j’ai de vraies ambitions et un projet avec Julien Benneteau : remporter un jour un tournoi du Grand chelem (les deux hommes ont déjà atteint les demi-finales de l’US Open, ndlr). » D’ici là, le tandem Mahut – Roger-Vasselin devrait être très bientôt reconduit, à l'occasion de l'Open 13 de Marseille. Pour une semaine aussi belle qu’à Montpellier ?

Les résultats du jour :
Mahut / Roger-Vasselin battent Murray (GB) / Hanley (AUS) 6/4 7/6
Berdych (RTC) bat Monfils 6/2 4/6 6/3

(A Montpellier, G. Willecoq)