19/03/2017 - 10h01

Norbert Rampolla élu président du CST

Le 11 mars 2017, les membres du Conseil supérieur du tennis (CST) étaient réunis pour la toute première fois. A cette occasion, Norbert Rampolla a été élu Président du CST avec 24 voix sur 32 et 8 abstentions.

"Je suis très heureux d’avoir été élu Président du Conseil supérieur du tennis et je mesure l’importance de cette fonction au sein de la nouvelle gouvernance fédérale. Les élections sont derrière nous. Mon rôle désormais, c'est de rassembler l’ensemble des membres du CST autour des missions statutaires du CST. Ce conseil a pour principaux objectifs de contrôler le Comité exécutif, d'évaluer l'impact de ses décisions mais également d’émettre des réflexions sur de nombreux sujets à l’issue des rapports trimestriels qu'il nous présentera. Parallèlement, nous allons mettre en place des groupes de réflexion pour apporter une vision complémentaire au Comité exécutif", explique Norbert Rampolla.

De son côté, Franck Peyre, Secrétaire général de la ligue de tennis de Paris, a été nommé vice-président du CST. "Je vais m’attacher à aider le Président sur la mise en place de ce CST. A travers les groupes de réflexion qui vont être mis en place, le Conseil supérieur du tennis va avoir un peu plus de recul et de temps par rapport au Comité exécutif pour travailler. Si les rôles et les rythmes de ces deux instances ne sont pas les mêmes, les objectifs restent identiques. Nous avons en effet à cœur de défendre l’intérêt général de la FFT et de mettre en œuvre le projet qui a été validé par l’Assemblée générale. Tout le monde aura sa place dans cette dynamique complémentaire au Comité exécutif", précise Franck Peyre. 

Le Conseil supérieur du tennis a donc pour rôle la surveillance, l’évaluation et le contrôle de la gestion de la Fédération Française de Tennis par le Comité exécutif.
 
Parmi ses missions principales, le CST :
- peut proposer au Comité exécutif des orientations de la politique de la Fédération ;
- opère toute vérification et contrôle qu’il juge opportuns et a notamment accès à tous les documents relatifs à la gestion du Comité exécutif ;
-entend le rapport présenté trimestriellement par le Comité exécutif ;
-vérifie et contrôle les comptes annuels et le rapport de gestion du Comité exécutif ;
- présente à l’assemblée générale son rapport d’évaluation sur la gestion de la Fédération par le Comité exécutif ;

Pour mener à bien ses fonctions, le Conseil supérieur du tennis se réunira quatre fois par an. Cette instance s’appuiera sur des groupes de réflexion portant sur l’ensemble des sujets qui concernent la FFT. Le CST permettra ainsi à tous ses membres d’être associés au développement du tennis français.
 
Le Conseil supérieur du tennis est composé des 32 membres suivants :

-      Norbert RAMPOLLA (Président)
-      Franck PEYRE (Vice-Président)
-      Florence ALIX GRAVELLIER
-      Philippe BEAUTE
-      Nathalie BENVENISTE
-      Jacques BRULBAULT
-      Thierry CHAMPION
-      Françoise CHOPINEAUX
-      Jean-Pierre DARTEVELLE
-      Eric DEBLICKER
-      Pierrick DORANGE
-      Pierre DOUMAYROU
-      Bernard DUPOUY
-      Michel FEROUL
-      Gwenola FOUILLET
-      François GIACOMONI
-      Olivier GOURY
-      Thierry GRANDGEORGE
-      Eliane HEBRAUD
-      Eric LARGERON
-      Patrice LE COJAN
-      Stéphanie LEPERCK
-      Jean-Pierre LIMBORG
-      Roland LONJON
-      Dominique MALCOTTI
-      Jean-Paul MAUX
-      Lionel OLLINGER
-      Sarah PITKOWSKI
-      Chantal ROLAND
-      Jacky TERREAU
-      Michèle TIBI
-      Valérie TOUCHAIN