Open Sud de France : Tsonga est (bien) de retour | Fédération Française de Tennis

10/02/2019

Open Sud de France : Tsonga est (bien) de retour

Circuit pro

Le Manceau a dominé Pierre-Hugues Herbert en finale du tournoi de Montpellier (6/4, 6/2).Il remporte son 17e titre en carrière.

Depuis sa première édition en 2010, l'Open Sud de France avait connu six vainqueurs Français... mais il n'avait encore jamais couronné Jo-Wilfried Tsonga. Le Manceau a mis fin à cette "incohérence" ce dimanche en remportant le titre, aux dépens de Pierre-Hugues Herbert (6/4, 6/2).

Face à son partenaire de Coupe Davis, Tsonga a d'abord serré les dents. Belles variations au service, agressivité du fond de court, volées de grandes classe : "P2H" a en effet joué le feu en début de rencontre, et semblait avoir pris un léger ascendant. Mais à 4-4, la raquette de l'Alsacien a tremblé. Une saute de concentration sanctionnée par deux double-fautes et un smash raté. Tsonga a pu se jeter sur l'occasion pour empocher le break. Et le set dans la foulée (6/4). Libéré par le gain de la première manche, "Jo" a enfoncé le clou en breakant immédiatement (2-0), puis en se détachant rapidement à 5-1.

La recette du Manceau ? Du classique et efficace : service de feu (aucune balles de break à sauver), coup droit qui claque, montées au filet bien choisies. Un cocktail surpuissant, d'autant plus en indoor. En face, Pierre-Hugues Herbert a bien tenté de résister, mais l'Alsacien a rendu les armes après 1h14 de jeu (6/4, 6/2).

Auteur d'une superbe semaine, l'Alsacien pourra se consoler de cette troisième finale perdue avec son meilleur classement en carrière (il sera 36e ce lundi). Avec panache, Tsonga a donc remporté le 17e titre de sa carrière, son premier depuis Anvers en 2017. Redescendu au 262e rang mondial après toutes ces galères, le Manceau fait aussi un bond de géant pour se retrouver à la 140e place avant de se rendre à Rotterdam.

Avec quasiment aucun point à défendre cette année, le Français aura beaucoup d'occasions de poursuivre sa remontée fantastique. A noter aussi la victoire en double d'Edouard Roger-Vasselin. Avec son partenaire croate Dodig, ils ont battu la paire française Antoine Hoang-Benjamin Bonzi en finale (6/4, 6/3).

Emmanuel Bringuier