Open Sud de France : Tsonga-Herbert pour le dessert ! | Fédération Française de Tennis

09/02/2019

Open Sud de France : Tsonga-Herbert pour le dessert !

Circuit pro

La finale du tournoi de Montpellier opposera - une nouvelle fois !- deux Français : Pierre-Hugues Herbert et Jo-Wilfried Tsonga.

A Montpellier, les bonnes habitudes ont la peau dure : pour la cinquième fois sur les six dernières éditions, la finale de l'Open Sud de France offrira en effet une rencontre 100% tricolore. En milieu d'après midi, Pierre-Hugues Herbert a composté son ticket en premier, à l'issue d'une victoire pleine d'autorité sur Tomas Berdych. L'Alsacien a démarré le match tambour battant, prenant deux fois, coup sur coup, le service de son adversaire.

Au bout de 30 minutes de jeu, le Français menait déjà 5-1... Précis au service, agressif au retour, l'Alsacien a aussi eu le courage de prendre l’initiative dans l'échange, lorsque le Tchèque s'est montré dangereux. En témoigne ses trois balles de break sauvées avec brio à 4-3. "P2H" a conclu en patron, en deux manches (6/2, 7/5). Il jouera pour remporter son premier titre sur le circuit ATP, après Winston-Salem et Shenzen.

Mais pour cela, il lui faudra croiser le fer avec un certain Jo-Wilfried Tsonga. Bousculé lors de ses duels acharnés contre Ugo Humbert (1er tour) et Jérémy Chardy (quart de finale), le Français a cette fois passé une après-midi plutôt tranquille sur le court Patrice-Dominguez. Jo a fait parler la poudre (21 coups gagnants, 21 fautes directes, 88% de points inscrits derrière sa première balle) face à un Radu Albot rapidement dépassé par la puissance adverse.

Breaké d'entrée de jeu en début de 2e manche, Tsonga n'a même pas eu le temps de trembler, inscrivant six des sept derniers jeux du match (6/1, 6/3). Après une saison 2018 compliquée (il s'était sérieusement blessé... en demi-finale à Montpellier) , "Jo" a bel et bien signé son retour. Ça promet pour dimanche...

Pas de finale en revanche pour Gaël Monfils. Le Français a été dominé par Daniil Medvedev dans le dernier carré à Sofia (6/2, 6/4).

Emmanuel Bringuier