Pékin : Garcia plane (toujours) sur son nuage | Fédération Française de Tennis

08/10/2017

Pékin : Garcia plane (toujours) sur son nuage

Circuit pro

Caroline Garcia a remporté son deuxième titre en moins de 10 jours. Après Wuhan, la Lyonnaise a triomphé à Pékin, à l'issue de sa finale contre Simona Halep (6/4, 7/6 [3]).

Epatante ? Planante ? Stratosphérique ? Les qualificatifs vont commencer à manquer pour décrire les performances de Caroline Garcia depuis deux semaines, en Chine. Après Wuhan, la Française a tout simplement conquis son 2e titre d'affilée, à Pékin, ce dimanche.

En finale, la Française a écarté avec brio – excusez du peu – la néo n°1 mondiale, Simona Halep. L'introduction a été pourtant difficile pour Garcia, breakée blanc d'entrée de match par la Roumaine. Mais sans s'affoler, "Caro" a su se montrer patiente pour revenir immédiatement (1-1). Solide au service, puissante en retour, la Lyonnaise a accéléré au meilleur moment pour s'offrir la première manche (6/4).

La première à faire le doublé Wuhan - Pékin

Dans un deuxième acte accroché (les deux joueuses ont d'ailleurs terminé le match avec le même nombre de points gagnés : 76), Garcia a poursuivi sur sa lancée avant de serrer les dents à 3-3. Un jeu complètement fou où elle a effacé… neuf balles de break ! Ce seront d'ailleurs les seules de ce set, qui se conclura au jeu décisif. Plus entreprenante, la Française a rapidement pris les devant (4-1) et n'a plus lâché sa proie (6/4, 7/6 [3]).

Sur un dernier coup droit dans le filet d'Halep, la Française est tombée à genoux, l'air presque hagard. Il faut dire que ses statistiques commencent à devenir étourdissantes. Deux titres à la suite, 11 victoires d'affilée, quatre matchs gagnés contre le Top 15 mondial… des performances dantesques récompensées par une 9e place au classement WTA ce lundi. "Tout est allé tellement vite" a-t-elle indiqué après sa finale. "Six matchs à la suite à Wuhan, puis cinq à Pékin. Après chaque rencontre, j'ai essayé de me reconcentrer. C'est incroyable d'être dans les 10 meilleures joueuses du monde, je ne peux même pas décrire cette sensation". Avec ce nouveau triomphe, la Lyonnaise se replace aussi idéalement pour la course au Masters de Singapour. Et pourra se targuer d'être à jamais la toute première à faire le doublé chinois Wuhan – Pékin. L'histoire est (déjà) en marche.

(EB)