Saint-Pétersbourg : pas de doublé pour "Mlade" | Fédération Française de Tennis

04/02/2018

Saint-Pétersbourg : pas de doublé pour "Mlade"

Circuit pro

Malgré une belle semaine, la Nordiste a subi la puissance de feu de Kvitova en finale du tournoi Premier russe (6/1, 6/2).

Kristina Mladenovic n’est plus la tsarine de Saint-Pétersbourg. Battue sèchement ce dimanche en finale par Petra Kvitova (6/1, 6/2), la Française n’a pas réussi à conserver son titre acquis la saison dernière dans la "Venise de la Baltique". Une défaite qui suscitera forcément des regrets…mais qui ne fera pas oublier que "Kiki" a repris des couleurs et mis un terme à sa spirale de défaites en simple.

Tombeuse de Daria Kasatkina en demie après un long bras de fer, la Française avait rendez-vous en finale avec Petra Kvitova, 29e joueuse mondiale. Un classement à prendre avec des pincettes : blessée à la main gauche, la Tchèque n’avait pu disputer aucun match avant Roland-Garros la saison passée. Impressionnante depuis le début de la semaine, la double lauréate de Wimbledon et ancienne n°2 mondiale a semblé avoir retrouvé l’intégralité de son tennis.

Lors de la première manche, alors qu’elle menait 30-0 à 2-1, Mladenovic a cédé pour la première fois son engagement. Peu aidée par sa première balle et constamment mise sous pression par la puissance de la Tchèque (16 coups gagnants à deux lors du premier set), la Nordiste va laisser Kvitova réussir le double break sur un monumental retour gagnant. La 29e à la WTA a alors conclu sur son service.

Une semaine positive

Et c’est par un autre coup de fusil en retour que la gauchère tchèque a breaké immédiatement dans le second acte (2-0). "Kiki" bien a bien tenté de stopper l’hémorragie, se procurant notamment trois balles de breaks - ses premières du match -  lors de l’ultime jeu de la rencontre. Mais deux derniers points exceptionnels de Kvitova lui ont permis de mettre un terme à la partie (6/1, 6/2).

Si la défaite est sèche, Kristina Mladenovic aura bien d’autres motifs de satisfaction à retirer de sa semaine russe.  Sa série noire de 15 défaites consécutives fait bel et bien partie du passé. Et mise en orbite par son titre en double à l’Open d’Australie, "Mlade" a désormais repris sa marche en avant en simple.

A Saint-Pétersbourg l’an passé, la Nordiste avait soulevé le trophée et lancé une excellente première partie de saison (demi-finale à Indian Wells, finales à Acapulco et Stuttgart). Idem pour 2018 ? La joueuse et l’équipe de France auront bien besoin de sa forme retrouvée, alors que se profile le premier tour de Fed Cup contre la Belgique.

(EB)