18/01/2016 - 10h21

Une semaine en bleu : Alizé ouvre le bal

La deuxième semaine de la saison professionnelle a souri au tennis français, avec un premier titre, celui conquis par Alizé Cornet à Hobart. Jo Tsonga, Irina Ramialison ou encore Pierre-Hugues Herbert ont été d'autres animateurs de la semaine en bleu.

La victoire de la semaine
La plus marquante est bien sûr celle d'Alizé Cornet, qui a obtenu son 5e titre WTA en surclassant la Canadienne Eugénie Bouchard en finale à Hobart (lire l'article). Elle gagne ainsi 9 places et se retrouve ce lundi 33e mondiale.

Le tweet de la semaine
Il est signé Pierre-Hugues Herbert, qui a fait partager à ses fans sa première victoire de l'année. P2H a réussi la performance de s'extraire des qualifications de l'Open d'Australie, en battant au 3e tour Edouard Roger-Vasselin. Stéphane Robert s'est également qualifié pour le tableau principal de l'AusOpen.
 

Le chiffre de la semaine
696, c'est un chiffre qui fait mal, puisqu'il s'agit du classement mondial de Julien Benneteau ce lundi. Mais les nouvelles sont quand même bonnes pour "Bennet", qui a repris la compétition en janvier après sa pubalgie. Il s'est incliné en 4 sets ce lundi au 1er tour de l'Open d'Australie, mais il a bien résisté à l'Espagnol Nicolas Almagro. On ne serait pas étonné que le Bressan obtienne bientôt la mention "progression de la semaine".

La progression de la semaine
Elle revient à Quentin Halys, qui a gagné 10 places (il est 187e), grâce à un quart de finale au Challenger de Canberra.

Le sourire de la semaine
Celui d'Irina Ramialison, victorieuse de l'ITF Féminin de 10 000 dollars de Fort-de-France. La 327e mondiale a justifié son rang de tête de série n°1 en Martinique, où la Guadeloupéenne Brandy Mina a atteint les demi-finales. Sur le circuit secondaire, un autre Français a brillé à domicile. Constant Lestienne (tête de série n°1) a atteint la finale du Future de Bagnoles de l'Orne, mais il a dû laisser la victoire au Belge Yannick Reuter.

La (petite) déception de la semaine
Pour son premier tournoi de la saison, Jo-Wilfried Tsonga a été rassurant sur le plan physique. Mais il a manqué une balle de match en demi-finales à Auckland face au futur vainqueur, l'Espagnol Roberto Bautista Agut.

La phrase (prémonitoire) de la semaine
Nicolas Peifer
a gagné le simple et le double (avec Stéphane Houdet) à Sydney, en tennis en fauteuil. Après sa victoire en simple, il avait déjà envisagé le doublé sur Twitter.