Une semaine en bleu : éloge de la persévérance | Fédération Française de Tennis

10/12/2018

Une semaine en bleu : éloge de la persévérance

Circuit pro

Maxime Cressy et Lou Adler qui remportent leur premier titre sur le circuit pro, Corentin Denolly qui signe une première cette année... Voici une semaine en bleu sous le signe de la nouveauté et de la persévérance !

Rien ne sert de courir...

Une patience finalement récompensée. Ce week-end, Maxime Cressy a remporté son premier titre en simple sur le circuit professionnel, au "25 000$" de Tallahassee, en Floride. Solide, le Français de 21 ans a écarté en finale le Britannique Peniston, battu 6/4, 7/6[4]. Finaliste la semaine passée à Waco, demi-finaliste il y a 15 jours à Columbus (sans oublier une autre finale en septembre à Laguna Niguel), "le Frenchie", excellent joueur de double, tournait depuis longtemps autour de cette première victoire en simple sur le circuit américain.

La persévérance a également fini par payer pour Lou Adler, lauréate du "15000$" de Solarino (Italie). A 22 ans, la joueuse du Rueil Athletic Club a en effet remporté - elle aussi ! - son premier titre en simple chez les "pros". Et avec la manière : aucun set concédé, seulement 14 jeux perdus en cinq matchs et une finale maîtrisée contre l'Argentine - et tête de série n°1 - Pella en deux manches (6/3, 6/4).

Denolly "venge" Doumbia

Lui n'a pas remporté le premier titre de sa carrière, mais le premier de l'année. Corentin Denolly a décroché la gagne à Yaoundé (Future au Cameroun, 25000$). En finale, le jeune Français a écarté Tunisien Mansouri (7/6[3], 6/4), "vengeant" ainsi son compatriote Sadio Doumbia, éliminé par ce même joueur en demie.

A noter que, comme la semaine passée, Doumbia a atteint la finale de double avec son compère brésilien Mato. Mais, comme la semaine passés, ils ont buté sur la paire Dougaz-Mansouri (6/4, 6/2). Belle semaine mais défaite en finale aussi pour Gabriel Petit, battu par par Canadien Diez (6/2, 6/3) lors du "15000$" de Monastir.

En dehors de Lou Alder, le tennis féminin a par ailleurs connu quelques belles fulgurances. Notamment grâce à Carole Monnet, championne de France 15/16 ans en 2017, qui a atteint la finale au "15000$" d'Antalya. Si elle n'a rien pu faire contre la Roumaine Gaspar (6/1, 6/2), la jeune Bleue progresse rapidement et se rapproche chaque semaine de son premier titre professionnel. A noter aussi la jolie perf' d'Emeline Dartron, demi-finaliste à Monastir.

La stat' de la semaine : 28

Oui, il y a eu une défaite... mais quelle série ! La spectaculaire ribambelle de victoires de Baptiste Crepatte sur le circuit Future s'est arrêtée à 28. Après cinq tournois remportés à la suite, le Français a chuté contre le Chilien Tabilo en demi-finale au Future de Santo Domingo.

Les tweets de la semaine

(E.B.)