US Open : le sourire quand même | Fédération Française de Tennis

10/09/2018

US Open : le sourire quand même

Circuit pro

Clara Burel, chez les juniors, et Kristina Mladenovic, en double dames, se sont inclinées en finale de l’US Open.

D’aucuns auront essayé de voir après coup dans la grisaille, le froid et la pluie tombés sur Flushing Meadwos en ce dimanche de fin de quinzaine un signe. Bien sûr, en vérité, aucun lien de cause à effet n’était à y chercher, mais le ciel bas n’a pas aidé à trouver le sourire.

Quand, à quelques minutes d’intervalle, Clara Burel, en juniors, et Kristina Mladenovic, en double dames, se sont inclinées dans leurs finales respectives, la déception était bien palpable. Normal, mais elle ne doit pas faire oublier le magnifique parcours de nos deux Bleues.

De l’expérience gagnée pour Burel

Clara Burel, d’abord, qui, à 17 ans, a disputé à l’US Open sa seconde finale en Grand Chelem juniors, après Melbourne. Et qui, tout au long de la semaine, a montré sur le terrain combien elle avait progressé dans tous les domaines, physique compris, et fait preuve de qualités mentales irréprochables pour se sortir de situations-pièges.

Mais la dernière marche aura malheureusement, en la personne de la gauchère Chinoise Xiyu Wang, déjà classée 278e mondiale à la WTA, été trop haute. En dépit d’une entame mieux négociée que son adversaire (2-0), en dépit de deux balles de set sauvées à 5-3, de deux débreaks dans la première manche et de l’opportunité de servir pour le gain du set à 6-5, la Bretonne a cédé 7/6, 6/2 en 1h25.

Beaucoup de tristesse après coup, mais de l’expérience engrangée pour Clara Burel.

 

 

Une finale folle pour Mladenovic

Difficile de résumer un tel match ! Comme le dit elle-même Kiki, “il s’est passé tellement de choses“. Dans un stade Arthur Ashe survolté et avec un niveau de jeu incroyable de part et d’autre du filet, Kristina Mladenovic et sa partenaire Timea Babos ont eu la possibilité de boucler la rencontre. À 5-4, 15-40 sur la mise en jeu adverse, les championnes de l’Open d’Australie avaient pris l’ascendant sur Ashleigh Barty et CoCo Vandeweghe. Mais ces deux balles de match non converties ont relancé le tandem australo-américain, qui a recollé à un set partout.

Le troisième a alors été le théâtre de multiples rebondissements. Menées 3-0, la paire Kiki/Timea est revenue, à 5-5, puis dans le jeu suivant, a sauvé deux balles de match. Avant de s’en offrir de son côté une troisième dans le jeu décisif. Lequel a finalement été remporté, et avec lui la finale, par Barty et Vandeweghe.

Une fin cruelle, qui ne fait pas oublier que cette finale en Grand Chelem est la deuxième de la saison pour Kristina Mladenovic aux côtés de Timea Babos, après le titre en Australie en début d’année.

 

 

(À Flushing Meadows, Myrtille Rambion)

 

Les résultats complets

Le tableau du double dames

Le tableau du simple filles