Wimbledon J5 : Mannarino et Monfils en huitièmes! | Fédération Française de Tennis

06/07/2018

Wimbledon J5 : Mannarino et Monfils en huitièmes!

Circuit pro

Gaël Monfils s’est qualifié pour sa première “deuxième semaine“ à Wimbledon. Adrian Mannarino l'y a rejoint.

Mannarino a rendez-vous avec Federer

Dans n’importe quel tournoi du monde, Adrian Mannarino déteste regarder son tableau. Et il aime encore moins qu’on lui “spoile“ son futur adversaire. Mais ce vendredi de troisième tour à Wimbledon a fait bien malgré lui exception à la règle. Si les messages de ses amis n’avaient pas suffi à lui faire comprendre que Roger Federer était en ligne de mire en cas de victoire sur Daniil Medvedev, la présence des journalistes suisses à sa conférence d’après-match aurait trahi le secret.

Car Adrian Mannarino a passé le test -dans la douleur et sur un rythme de “montagnes russes“ de son propre aveu- (6/4 6/3 4/6 5/7 6/3) est s’est ainsi offert le droit de défier une nouvelle fois le maître des lieux. “Ça va être un match très dur, a-t-il confié, il a l’air de très bien jouer en ce moment, comme d’habitude. Pour l’instant, j’essaie de ne pas trop y penser, je vais profiter au mieux de mon match du jour, faire ma récup et ensuite j’ai deux jours pour me préparer.“

 

Première pour Monfils!

Grosse impression laissée par Gaël Monfils en milieu de journée ce vendredi sur le Centre Court de Wimbledon. La Monf’ a disposé du demi-finaliste de l’an passé, Sam Querrey, après 2h08 de combat (5/7, 6/4, 6/4, 6/2). Aussi, voire plus, efficace que le géant américain au service (18 aces contre 22, 76% de points remportés sur premières et 62% sur secondes), le Français n’a surtout rien lâché face à un adversaire dont le registre a pourtant de quoi frustrer.

“C’était un match avec peu de frappes, a confirmé l’intéressé, mais avec beaucoup d’engagement mental sur une tactique.“ Une concentration de chaque instant qui lui permet donc d’atteindre pour la première fois de sa carrière la deuxième semaine d’un tournoi qui n’était historiquement pas sa “cup of tea“, en raison de la surface. En huitièmes de finale, Gaël Monfils a rendez-vous avec un autre canonnier : Kevin Anderson.

“Au service, je m’attends à à peu près pareil, a prévenu la Monf’, il s’agit du même type de joueur. Mais après, ce sera plus dur car Kevin est plus agressif et accepte davantage l’échange.“

 

Kiki, si près de l’exploit

Il s’en est fallu de peu. Et, même si sa mentalité de championne aura du mal à voir à chaud au-delà de la déception, la prestation livrée par Kristina Mladenovic face à Serena Williams, ce vendredi sur le Centre Court, est extrêmement positive pour l’avenir. Face à celle qui est sans aucun doute la plus grande joueuse de l’histoire, Kiki a même réussi le break la première, pour mener 4-2 puis 5-3. Et servir pour le gain du premier set.

Mais elle s’est finalement inclinée 7/5, 7/6, en  ayant rendu une feuille de stats excellente. Mais Serena a été grande, tout simplement, faisant la différence dans les moments-clé, grâce à son service (13 aces) mais aussi son retour. Mais Kristina Mladenovic peut assurément s’appuyer sur ce match-référence pour voir plus loin.

 

(À Wimbledon, Myrtille Rambion)

Les résultats complets du vendredi 6 juillet

Le programme du samedi 7 juillet