04/11/12

Jerzy, le favori de Bercy

Le public parisien a vite choisi son camp dans cette finale entre David Ferrer et Jerzy Janowicz. Et, comme souvent en France, c’est vers l’outsider qu’allaient ses faveurs. Salves d’applaudissements, encouragements nourris et "Jerzy ! Jerzy !" enthousiastes sur quelques séquences du Polonais en amorties ou à la volée, les spectateurs du POPB ont tout fait pour pousser la révélation de la semaine à un troisième set contre "Ferru". En vain. Battu en deux sets, le joueur issu des qualifications n’a pas oublié de remercier les tribunes dans son discours d’après-match.

 

Janowicz flashé à 242km/h

242km/h. C’est la vitesse à laquelle Jerzy Janowicz s’est fait flasher en première balle à 1-2, 40-30 dans le premier set de la finale. La balle était let, mais permet au Polonais de se propulser parmi le gotha des joueurs qui ont passé la barre des 240km/h en match officiel. Il rejoint ainsi un club fréquenté par Samuel Groth – l’Australien détient le record ultime avec une marque à 263km/h – Ivo Karlovic, Andy Roddick, Sergueï Bubka Jr et le Français Albano Olivetti.

 

Rendez-vous en 2013 !

Bercy, c'est fini. La finale entre David Ferrer et Jerzy Janowicz débutait à peine que, déjà, les équipes techniques étaient sur le pont pour démonter les installations du tournoi – courts annexes, Player’s lounge… Ambiance "spleen" garantie. Dès demain, à Bercy, "the show must go on"... Et pour le BNP Paribas Masters, rendez-vous l'année prochaine, du 26 octobre au 3 novembre 2013 !

 

La phrase :

"T’es un super joueur. J’ai 30 ans, mais je vais essayer de t’attendre pour que tu prennes ta revanche !" De David Ferrer à l’adresse de son adversaire du jour Jerzy Janowicz, lors de la cérémonie de remise du trophée.