14/10/11

La direction du tournoi

Jean-François Caujolle, directeur du BNP Paribas Masters, s’appuie les équipes de la Fédération Française de Tennis, sous l’autorité de Jean Gachassin, son Président, et de Gilbert Ysern, son Directeur Général.

L’arbitrage

Le juge-arbitre du tournoi est Rémy Azémar. Il est assisté d'une soixantaine d'arbitres et juges de ligne, encadrés par Franck Sabatier, chef des arbitres.

L’ATP délègue pour sa part deux superviseurs‚ Tom Barnes et Gerry Armstrong‚ qui ont pour mission de « contrôler » toute la partie sportive de l’épreuve. Ils interviennent sur la programmation des rencontres, la désignation des arbitres et l’application du code de conduite. Ils sont accompagnés par six arbitres permanents du circuit désignés par l’ATP : Carlos Bernardes (BRA), Lars Graff (SWE), Mohamed Lahyani (SWE), Cédric Mourier (FRA), Fergus Murphy (IRL) et Roland Herfel (GER). Un arbitre de chaise français complète l’équipe : Arnaud Gabas.

L’arbitrage vidéo en vigueur à Bercy

Le système d’assistance vidéo à l’arbitrage « Hawk Eye » (traduisez « l’œil de faucon ») est utilisé sur le court central et le court n°1 du BNP Paribas Masters.

Son utilisation garantit une totale équité pour l’ensemble des joueurs disputant les parties de simple, quelle que soit la programmation.
Les joueurs peuvent ainsi faire appel à ces images de synthèse en cas de doute quant à une décision d’arbitrage. Grâce aux écrans géants installés sur les courts, le processus de vérification n’excède pas dix secondes.

Celui-ci est le suivant :
• Chaque joueur a trois possibilités par set pour faire appel au système d’arbitrage électronique (une quatrième possibilité est offerte à chaque joueur en cas de jeu décisif). Cette procédure est appelée « Challenge ».
• Si le processus de vérification donne raison au joueur qui a demandé le « Challenge », et que par conséquent, le point lui est rendu, ce dernier conserve ses « Challenges ».
•  Un « Challenge » ne peut être demandé qu’à l’issue d’un point ou lorsqu’un joueur arrête de jouer.
•  Les « Challenges » non utilisés dans une manche ne peuvent être reportés dans le set suivant.
•  Si, pour quelques raisons que ce soit, le système électronique « Hawk Eye » n’est pas en état de fonctionner, alors qu’un « Challenge » a été demandé, la décision originelle de l’arbitre ou du juge de ligne est prise en compte.

Les balles

Environ sept mille balles Head ATP sont utilisées durant le BNP Paribas Masters. Ces balles sont utilisées sur l’ensemble des « Masters 1000 », les ATP World Tour Finals, ainsi que sur divers autres tournois ATP ou rencontres de Coupe Davis. Ces balles font appel à une technologie très pointue : elles utilisent un feutre « à optique intelligente » qui augmente la visibilité de la balle sur le court de 19 % par rapport à une balle traditionnelle.

La surface

Le revêtement Gerflor – dénommé « Résine sur bois » – est le même que l’an passé. Il a toutefois été très légèrement ralenti – de quelques km/h – à la demande des joueurs.

La surface s’apparente à celle utilisée dans les tournois de Bâle ou Valence qui précèdent le BNP Paribas Masters. Ou encore à celle des « ATP World Tour Finals », rendez-vous des huit meilleurs joueurs du monde, disputées à Londres dans la foulée du « BNPPM ».

Le court n°1 présente des conditions de jeu identiques à celles du central. En effet, la patinoire de la salle Sonja-Henie qui abrite le court n°1 est dégelée pour l’occasion, afin d’installer une sous-couche similaire à celle du central. Le court n°2, réservé aux matches de double et aux entraînements, est lui installé dans la salle Marcel-Cerdan.

Le déroulement de la compétition

Le tableau du simple compte quarante-huit joueurs et celui du double comprend vingt-quatre équipes.

Le tirage au sort
Le tirage au sort du tableau final a lieu le vendredi 4 novembre 2011, à 18 h 30, à l’Hôtel de Ville de Paris.

Le simple
Le tableau final de quarante-huit joueurs comprend :
- 38 joueurs admis directement dans le tableau en fonction de leur classement technique au 26 septembre 2011 (41 jours avant le début du tournoi).
- 1 special exempt.
- 6 joueurs issus des qualifications.
- 3 joueurs bénéficiant de wild-card (choix des organisateurs).
Les 16 joueurs retenus comme têtes de série sont désignés en fonction du classement ATP du lundi 31 octobre 2011.
Les parties sont disputées au meilleur des trois manches, y compris la finale. Jeu décisif dans toutes les manches.

Le double
Le tableau final de vingt-quatre équipes (quarante-huit joueurs) comprend :
- 16 équipes admises directement dans le tableau en fonction du meilleur classement de simple ou de double de chaque joueur, en date du lundi 24 octobre 2011.
- 6 équipes complètent le tableau en fonction de l’inscription sur site avant 18 heures, le samedi 5 novembre.
- 2 équipes bénéficiant de wild-card.
Les 8 équipes retenues comme têtes de série sont désignées en fonction du classement ATP du lundi 31 octobre 2011. Seul le classement de double est pris en compte pour déterminer les têtes de série.

Il n’y a pas d’épreuve de qualification du double. Depuis l’édition 2006 du tournoi, chaque rencontre de double est disputée en deux manches gagnantes, avec tie-break à 6-6 dans les deux premières manches et utilisation du « No ad » (à égalité, le point suivant est décisif et l’équipe qui reçoit a le droit de choisir le côté). L’éventuelle troisième manche est, quant à elle, remplacée par un « match tie-break » ; l’équipe vainqueur étant la première à 10 points, avec 2 points d'écart.

Les qualifications du simple
Les qualifications du simple offrent six sésames pour le tableau final. Elles sont disputées sur deux jours – les samedi 5 et dimanche 6 novembre 2011 – et deux courts, le n°1 (salle Sonja-Henie) et le n°2 (salle Marcel-Cerdan), situés dans l’enceinte même du Palais.
Le tableau des qualifications comprend vingt-quatre joueurs. Douze matches sont programmés le samedi (à partir de 10 heures) et six le dimanche (11 heures).
Le tableau de qualification de vingt-quatre joueurs comprend :
- 20 joueurs admis directement (classement ATP du lundi 17 octobre 2011).
- 4 joueurs bénéficiant de wild-card.
Les 12 joueurs retenus comme tête de série sont désignés en fonction du classement ATP du 31 octobre 2011.