03/09/15

Avec son jeu élégant et efficace, Hugo Nys (N37, Dauphiné-Savoie) se présente comme l'un des favoris des championnats de France 2e série 2015. Après sa qualification tranquille pour les quarts de finale, le Haut-Savoyard, issue d'une famille à la longue tradition tennistique, ne compte pas s’arrêter là. Portrait d'un passionné, un vrai.

Un adjectif vient immédiatement à l’esprit en regardant un match d’Hugo Nys : élégant. Sur le court, le licencié du Grenoble Tennis distille un jeu agréable et varié, alliant revers à une main classieux, accélérations fulgurantes de coup droits, amorties de velours, et montées bien senties à la volée. Un tennis chatoyant donc…mais surtout diablement efficace. Le 37e joueur français s’est qualifié sans forcer pour les quarts de finale, écartant en huitièmes Hadrien Crave (-4/6, GYE). Avec son statut de tête de série n°2, Hugo affiche clairement ses ambitions.

"Je viens pour gagner", déclare-t-il simplement. "Ce serait une belle récompense. J’ai fait deux matchs solides, contre deux bons joueurs. A partir des quarts, ça va commencer à devenir vraiment sérieux. Je suis un des favoris si on regarde le classement, mais je ne me mets pas de pression particulière. Je dois juste bien jouer mon tennis."

Le Haut-Savoyard sait de quoi il parle, il est issu d'une famille accro à la balle jaune. "Mon père est prof de tennis. Mon grand-père Francis Nys a joué Roland-Garros. Quant à mon arrière-grand-père, Robert Nys, il était vice-président de la FFT. De mon côté, j’ai dû tenir une raquette à l’âge de trois ans." 

Dynastie tennistique

Une véritable dynastie du tennis français, dans laquelle le joueur s’est coulé avec aisance. "Le tennis en lui-même me passionne", précise Hugo. "Je n’ai jamais hésité à en faire mon métier. Quand je ne joue pas, je suis malheureux." 

Parce qu'il ne peut pas passer sa vie sur le court, le Haut-Savoyard confie aimer également les autres sports, notamment le ski et le foot anglais, tout comme la musique.

Mais très vite, la balle jaune revient le hanter. Après le Crit, le joueur a d'ailleurs des objectifs en tête. "En ce moment, je navigue entre la 380e et la 450e place. Mon but est de faire uniquement de l’ATP. J’aimerais assez vite revenir dans les 400 premiers. L’objectif à long terme c’est de jouer les qualifications de Grand Chelem, et pour cela il fait être dans les 240".

Les qualifs des grands tournois : un Graal qui semble si proche et si loin à la fois. Lorsqu’on demande à Hugo Nys ce qu'il manque aux très bons joueurs pour réussir sur le circuit professionnel, sa réponse fuse. "C’est une question de constance", explique-t-il. "On frappe aussi fort que dans le top 100, là n’est pas le problème. Non, ce qui change, c’est la régularité durant toute une saison. Et les détails extérieurs au jeu, en termes de nutrition par exemple. Le tennis représente beaucoup de sacrifices."

 

Infos :

Né le 16 février 1991 à Evian-les Bains
Taille : 1m84
Poids : 78 kg
Club : Grenoble Tennis
Entraîneur : Guillaume Couillard
Surface favorite : le dur
Joueur favori : "Roger Feder, mon modèle à tout point de vue"
Coup fort : "Mon revers à une main"
Point à travailler : "Le service"