07/07/16

Résultats :

Simple :

L. Petretic (4/6, Val-d'Oise)  bat E. Elbaz (5/6, Hauts-de-Seine) : 7/5, 7/6

H. Bougouffa (4/6, Hauts-de-Seine) bat O. Babel (3/6, Val-d'Oise) : 6/4, 3/6, 6/4

Double :

L. Petretic et O. Babel (Val-d'Oise) battent H. Bougouffa et E. Elbaz (Hauts-de-Seine) : 6/0, 6/2

 

Compte rendu :

Sous un chaud soleil d'été, Laia Petretic (à gauche sur notre photo) a remporté le premier point pour le Val-d'Oise après sa victoire face à Eva Elbaz. La joueuse la mieux classée (4/6 contre 5/6) a su faire la différence en fin de manche pour forcer la décision. Surtout, elle n'a pas paniqué au 2e set, lorsque Eva Elbaz a sauvé plusieurs balles de match pour arracher un jeu décisif. Retrouvant de la profondeur, Petretic a alors joué son meilleur tennis afin d'assurer le premier point.

Dans le match suivant, Hanna Bougouffa (HDS) a égalisé après une rencontre au couteau face à Océane Babel (VDO). Lors de cette rencontre très serrée, Babel, une gauchère au jeu puissant mais varié, a craqué en fin de match, laissant Bougouffa, aux frappes très relâchées, reprendre le contrôle des points. Dans les moments importants, la joueuse des Hauts-de-Seine a fait preuve d'un peu plus de solidité, et a pu conclure malgré un break de retard dans la dernière manche.

"Un gros combat"

Les joueuses ont donc été départagées par un double décisif… où le suspense a tourné court. Plus puissante, plus à l'aise, la paire Babel / Petretic n'a pas laissé la moindre chance à leurs adversaires, dominés 6/0 au premier set. Dans le second acte, Elbaz et Bougouffa ont bien stoppé l'hémorragie de 10 jeux perdus d'affilée. Mais sans stresser, le Val-d'Oise a eu le dernier mot (6/0, 6/2).

"On est très contentes, ces Interligues étaient vraiment un objectif important qu'on s'était fixé, ont déclaré les deux gagnantes. Cela a été un gros combat, mais le double s'est bien passé, car on a su jouer en équipe."

Leur coach Catherine Suire, entraîneur fédéral, était également satisfaite, notamment de l'état d'esprit de ses protégées. "On savait que ça allait être difficile, car cela reste une finale. Il y a avait du stress, mais Laia s'est bien libérée et s'est montrée patiente. Quant à Océane, elle a su gérer sa frustration d'avoir perdu son simple. Je les félicite".

Et avant de prendre un repos bien mérité, les deux joueuses vont encore s'activer ces prochains jours. Laia Petrevic effectuera prochainement une tournée fédérale en Autriche tandis qu'Océane Babel prendra la direction de la Summer Cup.

 

A Blois, Emmanuel Bringuier