28/08/18

Quitte à venir en métropole… autant gagner ! C’est en substance le credo de Patricia Guezello, lauréate des championnats de France 3e série 2018. En finale, la Réunionnaise de 37 ans n’a pas fait de détails face à la Néo-Calédonienne Viridiana Georger Deplanque, battue 6/0, 6/1. Impériale, la licenciée du TC Dominicains - un club de l’Étang-Salé - n’a concédé aucune manche de la compétition. Mais n’allez pas croire que ce "clean sheet" a été de tout repos.

"La finale a été rapide mais certains matchs ont été compliqués, notamment mon huitième de finale, rappelle la Réunionnaise. Je pense que ce qui a fait la différence, c’est le mental et le physique. Beaucoup de filles avaient un super coup droit, un super revers, un super service… mais quand les scores deviennent serrés, certaines joueuses peuvent commencer à flancher. De mon côté, j’étais bien préparée, et après avoir le voyage jusqu’en métropole, j’étais vraiment motivée".

Un succès en famille

Une préparation minutieuse que cette sportive accomplie, adepte du duathlon, a accompli en un laps de temps record. "C’était ma reprise de tennis, en rit-elle. J’ai joué jusqu’à mes 20 ans, puis j’ai arrêté un bout de temps. J’ai repris une licence en août 2017 mais je n’ai commencé à m’entraîner sérieusement qu’à partir de janvier. Je me suis remis à faire des tournois, et, assez tardivement, je me suis décidé de participer aux championnats de France. Je suis partie sans objectifs de résultats, sans stress, mais je voulais forcement bien faire".

Le timing était serré... mais suffisant pour savourer ce succès en famille. "Je me suis remis au tennis pour faire découvrir ce sport à mes enfants, notamment à ma fille. Tout en leur apprenant à jouer, je voulais aussi leur montrer l'aspect compétitif. Mon fils de sept ans est venu pour voir ce qu’était une grosse compétition. On a géré match après match sans avoir trop calculer. Et on a gagné !".