02/12/18

Deux ans après son dernier titre remporté contre le Grenoble Tennis, le TC Paris s’est offert une sixième victoire en championnats de France par équipes première division féminine en dominant l’ASPTT Metz 4-0 sur les courts de la ligue de Nouvelle-Aquitaine à Talence.

Arrivé en force à Talence avec la quasi-totalité de son équipe, le TC Paris avait bien l’intention de renverser les tenantes du titre de l’ASPTT Metz. Et ces dernières lui ont quelque peu facilité la tâche car, privées de cinq de leurs six meilleures joueuses, les Messines n’ont jamais vraiment pu espérer garder leur couronne à l’issue de cette finale.

Largement favorites, les Parisiennes sont restées vigilantes. Après quelques premiers jeux accrochés, Amandine Hesse (N.4) et Stefanie Voegele (N.2) ont respectivement pris la mesure de Margaux Rouvroy et Alicja Rosolska. Et comme il y a deux ans à Lannion, c’est Amandine Hesse (coachée ce samedi par Pauline Parmentier laissée au repos en raison d’une petite coupure à la main gauche) qui a apporté le premier point au TC Paris en s’imposant 6/3, 6/2 en 1h01. "C’est toujours bien d’ouvrir le bal comme ça et avoir Pauline sur le banc, ça m’a aidé à me détendre", souriait Amandine Hesse à la fin de la finale.

Et 1, et 2, et 3-0

Victorieuse 6/3, 6/3 une vingtaine de minutes plus tard, Stefanie Voegele a elle permis au TCP de se détacher 2-0. De quoi libérer complètement leurs coéquipières Mandy Minella (N.3) et Tatjana Maria (N.1).

Opposée à la jeune Anna-Maria Jovanovic, la Luxembourgeoise Mandy Minella a très vite imposé son jeu et n’a jamais tremblé dans une rencontre bouclée 6/2, 6/1 en 41 petites minutes. A 3-0 le titre ne semblait plus pouvoir échapper à une équipe parisienne solide et nettement supérieure à son adversaire du jour.

Un dernier match inachevé mais un 6e titre savouré

Chargée d’apporter le point de la victoire, la numéro un parisienne, Tatjana Maria a parfaitement débuté son match pour empocher la première manche 6/1, ne laissant aucun espoir à Ivana Jorovic. Cette dernière blessée au dos, a d’ailleurs abandonné quelques jeux plus tard après avoir fait appel au kiné à 3-2. Un abandon qui offrait donc le titre au TC Paris pour la plus grande joie des joueuses parisiennes et des membres du club qui avaient fait le déplacement.

"Le fait que ça se termine sur un abandon c’est un peu dommage car on ne peut pas exprimer notre joie comme on l’aurait voulu mais on est quand même contentes", commentait Amandine Hesse. Un sentiment partagé par Pauline Parmentier. "On est très contents d’avoir gagné. Evidemment on aurait aimé avoir une adversité différente, surtout pour les spectateurs qui avaient fait le déplacement mais ce titre était vraiment important pour le club cette année. Je suis fière d’avoir aidé à le décrocher car ça fait très longtemps que je suis dans ce club et parce qu’on est vraiment une bande de copines. On est parties toutes ensemble tous les week-ends, c’est l’occasion de se retrouver et c’est toujours sympa et cool de partager ces moments-là ensemble."

Une aventure humaine à laquelle tient beaucoup aussi Jeanne Clérin, capitaine emblématique du TC Paris. "L’esprit qui anime cette équipe est certainement ce qu’il y a de plus important pour nous parce que c’est le cas depuis des décennies et l’esprit se transmet de générations en générations et c’est ce qu’on a envie de montrer aux jeunes car c’est la meilleure façon de leur faire aimer le sport."  

 

A Talence, Amandine Reymond