10/12/11



Jamais une équipe n'avait à ce point dominé son sujet en phase finale. La Villa Primrose a en effet réussi l'exploit de triompher à la fois en demi-finales et en finale sans avoir à disputer le moindre double : 4-0 dans les simples !

 Après avoir surclassé le TC Lillois le vendredi, les hommes de Jean-Baptiste Perlant ont imposé leur loi, ce samedi, face au TC Paris.

Benoît Paire et Jérémy Chardy ont d'abord apporté les deux premiers points bordelais, aux dépens respectivement du Suisse Marco Chiudinelli (6/4, 6/4) et de Julien Benneteau (7/5, 6/4).




Llodra décisif



Les deux autres simples, ceux des n°1 et des n°3, ont proposé davantage de suspense. Comme la veille face au Lillois Björn Phau, le Belge Steve Darcis a su renverser une situation compromise pour s'imposer face à Marc Gicquel (4/6, 7/5, 6/3). Touché au genou gauche, le Breton n'est pas parvenu à conserver son break d'avance au troisième set.



L'honneur d'apporter le point décisif est revenu à Michaël Llodra. Face à Gilles Simon, contre qui il s'est toujours imposé (cinq duels sur le circuit pro), "Mika" a d'abord semblé se diriger vers une victoire facile. Mais à 6/3, 4-3 service Primrose, le TCPésite "Gilou" a eu un sursaut d'orgueil. Quelques jolis passings lui ont permis d'égaliser à un set partout, grâce à deux breaks en quatre jeux.

Sur la surface très rapide des courts de Marcq-en-Baroeul, Llodra a toutefois pris le dessus dans le troisième. Un break  à 3-2 lui a permis de s'envoler vers la victoire (6/3, 5/7, 6/4).

Les scènes de joie pouvaient débuter, avec dans les discours, un hommage appuyé envers un absent : Mathieu Montcourt, décédé il y a deux ans, alors que le joueur de la Villa Primrose avait apporté sa passion à cette épreuve.



Au nom de Mathieu



"Mathieu a été l'âme de cette équipe pendant plusieurs années. Il est arrivé avec nous en 2008, il a donné un nouveau souffle à cette équipe", rappelait le capitaine victorieux, Jean-Baptiste Perlant. Et de poursuivre : "C'est aussi pour lui que nous avions à coeur de ramener ce beau trophée".

"Je viens d'avoir son père au téléphone. L'émotion est forte. Mathieu a participé avec tant de force à cette belle aventure", concluait le président Bernard Dupouy.



Pour la première fois de son histoire, la Villa Primrose est donc sacrée championne de France chez les hommes, après avoir perdu deux fois au super tie-break ! Présent depuis quatre ans en phase finale, le club girondin est allé jusqu'au bout cette fois.

 Avec Llodra, Chardy, Darcis, Paire, mais aussi Maxime Teixeira ou Romain Jouan dans ses rangs, Primrose faisait figure de favori. Il a su y ajouter la manière.