21/06/13 - 15:04

Les derniers championnats de France individuels 12 ans ont commencé à Roland-Garros. Une grande réforme va en effet être mise en place par la FFT dans cette catégorie d'âge. Voici pourquoi et comment.

1 Pourquoi une telle réforme ?
Plusieurs constats ont amené la DTN à proposer cette réforme importante. Il est d’abord apparu que les enfants nés au cours du second semestre d’une année donnée (donc plus “jeunes” dans leur année d’âge) étaient défavorisés. Ensuite, il est établi que peu de licenciés de moins de 12 ans jouent en compétition et que le système de classement est nuisible à la formation à ces âges. Enfin, effectuer une sélection trop précoce n’est pas toujours très fiable. Modifier ces “données” est donc un enjeu capital pour l’avenir.

2 Quels sont les objectifs ?
La DTN souhaite mettre en place des compétitions “à âge réel” (voir point 5 en page de droite). Ces compé-ti-tions se disputeront en format court entre des joueurs et des joeuses de même niveau. Quant aux écoles de tennis nouvelle version, elles auront pour but d’apprendre le principe du match aux enfants, et de leur donner le goût du jeu en opposition. Des évaluations pourront ainsi être réalisées en situation de jeu. Le but de ces grandes évolutions est de donner du sens à l’apprentissage technique.

3 Quels changements au cours de la première phase de la réforme ?
La première phase sera mise en place au 1er octobre 2013. À cette date,
les réformes suivantes seront appliquées :

Pour les 9 ans et moins
• Officialisation des formats
courts pour les TMC
• Suppression des championnats régionaux et départementaux
individuels
• Pas de classement administratif

Pour les 10 ans
• Suppression des championnats
de France interligues
• Création de rassemblements
interrégionaux, par équipes
et à âge réel
• Utilisation des balles
traditionnelles pour les TN
• Officialisation des formats courts pour les TN et les TMC
• Suppression des championnats régionaux et départementaux
individuels
• Programme Avenir régional
globalisé à âge réel

Pour les 11 ans
• Suppression des championnats
de France interligues
• Création d’un Challenge national en juin et en décembre (2 joueurs,
2 simples et 1 double)
• Suppression de la Coupe
de France de double
• Programme Avenir national
individualisé

Pour les 12 ans
• Suppression des championnats
de France individuels
• Création de championnats
de France 12 ans interligues
(2 simples garçons et filles,
1 double garçons et filles)
• Coupe de France de double
• Programme avenir national

Pour les 13 ans
• Création de championnats
de France individuels
• Création de championnats
régionaux et départementaux
individuels
• Coupe de France
• Intégration en Pôles France
à la fin de la 13e année

4 Quels changements au cours de la seconde phase de la réforme ?
La seconde phase interviendra au 1er octobre 2014. Elle permettra la mise en place du concept des nouvelles écoles de tennis. Voici les quelques principes et outils qui seront désormais utilisés :
• Découverte de l’opposition dès le début de l’apprentissage ;
• Au moins 5 journées “Jeu et match” par an ;
• Validation tactique et technique par l’enseignant du club en situation de jeu ;
• 1 module de formation à l’arbitrage pour chaque enfant ;
• 1 guide formation des parents ;
• 1 guide de développement du jeu libre ;
• Valorisation des rencontres par équipes
et du double ;
• 1 passeport et des récompenses
pour chaque enfant.

5 La compétition à âge réel, qu’est-ce que c’est ?
C’est changer de catégorie le jour de son anniversaire. Ces compétitions à âge réel verront le jour en 2014, pour les 8, 9, 10 et 11 ans. L’âge réel de chaque enfant sera calculé en fonction de sa date de naissance.

CE QU’IL FAUT RETENIR
La réforme des “moins de 12 ans” est basée sur cinq grands axes :
• Le jeu, avec des compétitions adaptées
(matchs à durée réduite, au temps, par équipes, etc.).
• La confiance, avec un dispositif de niveaux assortis
de récompenses pour tous, pour encourager et donner
le goût de la rivalité, en évitant tout stress.
• L’équité, en passant d’une compétition par année
de naissance à une compétition à âge réel.
• L’accessibilité, avec un jeu facilité par la taille des courts, des balles spéciales et des raquettes adaptées.
• L’apprentissage, grâce à l’accent mis sur le
développement des compétences techniques et tactiques indispensables aux matchs.