Christian Forbin, Médecin fédéral, en charge de la diversité sociale | Fédération Française de Tennis

Christian Forbin, Médecin fédéral, en charge de la diversité sociale

Christian Forbin
Médecin fédéral, en charge de la diversité sociale

• Âge : 68 ans
• Situation familiale : marié, 4 enfants
• Activité professionnelle : médecin, chef du service « anesthésie-réanimation » du CHU de Pointe-à-Pitre
• Club : Marina Tennis Club (ligue de Guadeloupe)
• Meilleur classement : 15/5 (années 2000)
• Parcours de dirigeant bénévole : président de la ligue de Guadeloupe (depuis 1993) ; membre du comité de direction de la FFT depuis 2001 ; directeur de l’Open de Guadeloupe-Internationaux Masculins de Tennis depuis sa création, en 2011

En quoi consiste votre mission ?
D’une part, je fais l’interface entre le Comité exécutif et la commission médicale fédérale. Je suis en fait le représentant du Comité et du président au sein de cette commission. Concernant la diversité sociale, le président m’a demandé d’oeuvrer, de faire des propositions, afin que le tennis puisse remplir sa véritable mission de service public. Il s’agit d’amener le tennis dans les zones, dans les régions, où il n’est pas pratiqué de façon régulière. Faire découvrir ce sport à des personnes qui n’y ont pas facilement accès. Je pense particulièrement aux quartiers dits « prioritaires ».

Quel est votre chantier prioritaire ?
Il s’agit logiquement de la diversité sociale. En ce qui concerne la partie médicale, tout est codifié. Il y a cependant la partie sport-santé sur laquelle je souhaite beaucoup intervenir. La diversité sociale est un beau challenge. Il faut toucher des personnes qui ne vont pas naturellement vers le tennis. Et réciproquement, je ne suis pas persuadé que, dans les clubs, on est forcément favorable à l’accueil de ce public. Le but est de développer la discipline dans des structures publiques, en espérant qu’un jour un champion sorte de cette population.