05/09/17

 

Baby tennis

La Fédération Française de Tennis compte plus 3 300 licenciés de 4 ans et moins. Les clubs ne disposant pas de programme d'initiation spécifique à cette catégorie d'âge, ces enfants sont donc intégrés aux séances de "Galaxie"sur terrain blanc conçus pour les 5 ans et plus.
Or, un enfant âgé de 3 ou 4 ans n'est pas capable d'assimiler les mêmes informations que ses grands frères ou grandes soeurs du mini-tennis, ce qui a pour conséquence de freiner le déroulement et l'évolution d'une séance Galaxie et de risquer de décourager les enfants par manque d'adaptation et de compréhension.

Il s'agit donc de permettre aux clubs de s'adapter lorsqu'ils accueillent de très jeunes enfants, et non d'une incitation à la pratique de plus en plus précoce de notre sport.

Ce constat nous amène à proposer un nouveau concept pédagogique ainsi qu'un espace adapté aux spécificités des enfants âgés de 3 et 4 ans : LE BABY-TENNIS.
Les caractéristiques de cette catégorie d'âge nécessitent une connaissance de ses comportements, de ses aptitudes à la compréhension ainsi que de son fonctionnement général afin de disposer des outils pédagogiques adaptés à l'utilisation de ce nouveau concept. La pédagogie du Baby-tennis est intimement liée à son espace de jeu, à ses couleurs, à son univers très imagé ainsi qu'à son langage particulier.

Document Baby Tennis DTN 2010

Découvrez tout le matériel nécessaire au Baby Tennis sur le site de la Centrale du club (onglet "Pédagogie"/ "Motricité ou Espace Baby Tennis")

 

Paratennis

Le tennis en fauteuil

Tennis adapté

 

Tennis à l'école

LE TENNIS EN MILIEU SCOLAIRE

Des cours aux courts, le tennis à l'école permet à un grand nombre d'enfants et d'adolescents de découvrir la pratique du tennis.

Le tennis scolaire se développe de façon régulière depuis 1994, année de la première convention entre le Ministère de l’Education Nationale et la Fédération Française de Tennis. En 2010, cette convention a été renouvelée et élargie à tous les niveaux d’enseignement, du primaire au secondaire. Les quatre co-signataires sont le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche, l’UNSS, l’USEP et la FFT.

L’objectif de cette convention est de permettre aux élèves de découvrir cette activité grâce aux moyens pédagogiques que sont le tennis évolutif pour les écoliers, le 6/3 tennis pour les collégiens et le Tennis Volée pour les lycéens. En adaptant le tennis aux contraintes structurelles ainsi qu’aux projets pédagogiques des établissements, en mettant à disposition des supports d’information et de formation, les acteurs nationaux, régionaux, départementaux et locaux du monde scolaire et du monde fédéral créent les conditions de réussite de cette opération.

Pour les enfants qui souhaitent prolonger cette pratique en dehors de l’école, les clubs associatifs peuvent ensuite faciliter les passerelles afin de satisfaire cette demande.

Pour tous renseignements sur le tennis scolaire dans votre région, vous pouvez contacter les Coordonnateurs Régionaux du tennis scolaire de votre ligue. Ils vous informeront sur les conventions régionales ou départementales, sur les formations, le matériel et les documents pédagogiques disponibles.
La mise en place du tennis en milieu scolaire nécessite une bonne connaissance des interlocuteurs, des objectifs, et de la pédagogie de l'Éducation Nationale. Le groupe national Tennis Scolaire a réalisé différents documents afin de mieux appréhender ce projet. (Dossiers conseils et CD-ROM sont à votre disposition sur simple demande auprès de vos coordonnateurs régionaux).

Les clés de la réussite :
- Respecter dans la démarche la hiérarchie et les rouages du secteur scolaire.
- Connaître les modes de fonctionnement et les modes de pensée des différents acteurs.
- Éviter de vouloir transposer l’école de tennis fédérale à l’école primaire.
- Se garder de présenter le Tennis à l’école comme un moyen de détection et de recrutement.
- S’assurer que la participation d’un intervenant extérieur dans le cadre scolaire a reçu l’agrément de l’Inspecteur d’Académie.
- Éviter de donner l’impression que l’on va apprendre au professeur de la classe à faire son métier mais lui proposer de l’aider à diversifier ses actions.

 

LE TENNIS À L'ÉCOLE PRIMAIRE

Dans l’enseignement du premier degré, le tennis n’est pas une finalité en soi. Au-delà des habilités sportives qu’elle permet de développer, cette activité concrète et motivante constitue un support de choix pour l’enseignant.

Elle permet d’acquérir des connaissances et des compétences qui traversent toutes les disciplines de l’école. De plus, elle permet d’élargir l’éventail des activités physiques et sportives proposées aux professeurs des écoles.

Des formations nationales ont permis de sensibiliser les équipes de formateurs aux principes du tennis à l’école et à l’utilisation du document. La démultiplication de ces sessions au niveau départemental devrait permettre de toucher nombre d’enseignants du 1er degré.
Le matériel adapté aux jeunes peut être mis à disposition des écoles par les ligues de Tennis ou vendu sur le site de la Centrale du Club.

 

LE TENNIS AU COLLÈGE

La pratique du tennis est possible dans un gymnase avec une classe entière ou une AS. Il suffit d’utiliser le traçage ainsi que les filets de badminton pour pouvoir développer cette pratique.

Les outils pédagogiques utilisés (raquettes, balles) constituent un support d’apprentissage adapté et attrayant pour les élèves.

Pour vous procurer Le matériel, merci de vous rapprocher de vos instances départementales ou régionales (qui relèvent de la FFT ou de l’UNSS). Celles-ci pourront vous conseiller sur le prêt ou l’acquisition du kit complet (raquettes et balles) « 6/3 tennis ».

Le « 6/3 tennis » a son propre règlement. Des rencontres départementales et académiques UNSS sont organisées pour une qualification à un évènement national.
Les équipes sont composées de 4 compétiteurs maximum dont au moins 1 fille.
3 matches seront joués lors d’une rencontre : 1 simple fille, 1 simple garçon et 1 double mixte.
Le format des matches renforce la convivialité et l’attrait de la compétition, le premier simple se termine à 15 points, le second simple reprend le score du 1er simple et s’achève à 30 points, le double commence au score du 2eme simple et se conclut à 45.