26/03/12 - 18:35

 

Que pensez-vous du choix effectué par l’équipe de France concernant la surface (terre battue extérieure) ?

Nous avons disputé nos trois derniers matchs sur terre battue et c’est une surface à laquelle nous nous attendions pour ce match contre la France.

Vous abordez cette rencontre en outsiders, un peu comme contre la Suisse. Cela vous convient-il ?

Que l’on soit favoris ou outsiders ne change rien à notre mission, qui consiste à gagner trois matches sur le week-end. Le statut n’a aucune incidence pour moi.

Quelles seront les clés de la victoire ?

Il n’y a pas de secrets : les Français sont costauds et leur banc est très riche. Il faudra vraiment que l’on joue à notre maximum pour avoir une chance de les battre.

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur l’équipe de France et son capitaine, Guy Forget, qui aborde sa dernière campagne de Coupe Davis ?

Guy Forget a un très beau palmarès à la tête de cette équipe, il a vraiment été un grand capitaine. Je suis certain que les joueurs mettront encore plus de cœur pour lui offrir un beau final.