29/02/16 - 19:45

Les infos en direct du Vélodrome Amédée-Detraux où l’équipe de France de Coupe Davis a pris ses quartiers.

 

La Karukera n’attend pas !

À l’heure, très matinale, où l’équipe de France de Yannick Noah s’entraînait physiquement du côté du Gosier, avant de rejoindre, à quelque quinze minutes de là, le Vélodrome Amédée-Detraux de Baie-Mahault pour se concentrer sur le tennis, les moins de 10 ans se livrent déjà à une Coupe Davis avant l’heure ! Les courts de la Ligue de Tennis de Guadeloupe, au Gosier, accueillent en effet, depuis ce dimanche 28 février, la première édition de la Karukera Kids Cups, une rencontre internationale U10 entre le Canada, la France et la Guadeloupe.

Au programme, une phase de poule filles et une phase de poule garçons, avant les finales et les finales pour la troisième place, qui clôtureront l’événement le mercredi 2 mars. Les rencontres se déroulent en deux sets gagnants de cinq jeux en simple et de quatre jeux en double et sont disputées avec des balles intermédiaires. Et comme les “grands“, les joueuses et joueurs bénéficient du coaching sur le court de leurs capitaines. Parmi les participants, dans l’équipe féminine Gaudeloupe 1, à noter la présence de Maélie Monfils, la petite sœur de Gaël Monfils. Soutenue depuis le bord du terrain par le papa Rufin !

Sans Raonic ni Nestor

L’absence de Milos Raonic à l’arrivée de ses compatriotes en Guadeloupe laissait présager d’un forfait du 13e mondial. L’information a été confirmée par Tennis Canada ce lundi : le n°1 de l’équipe à la feuille d’érable est toujours en peine avec ses adducteurs et il ne pourra par conséquent pas s’aligner pour la rencontre face à la France.

“Je suis profondément triste de ne pas être en mesure de rejoindre mon équipe pour cette rencontre de Coupe Davis en Guadeloupe, a commenté Milos Raonic. Mon corps ne me permet pas d’être compétitif dans la mesure où la déchirure musculaire dont j’ai été victime en Australie n’est pas totalement guérie. Ce n’est pas une décision facile à prendre. Je souhaite à l’équipe un super week-end riche en succès. Je les regarderai et serai derrière eux.“

À ce forfait du n°1 canadien, est venu s’ajouter celui de l’un des piliers de l’équipe, Daniel Nestor, pour raisons personnelles. “Il s’agit bien évidemment d’une immense perte pour notre équipe, a reconnu le capitaine canadien Martin Laurendeau, dans la mesure où Milos et Daniel sont partie intégrante de notre succès en Coupe Davis. Mais je sais aussi que ce n’est facile pour aucun d’entre eux.“

Noah “concentré sur (s)on équipe“

Interrogé sur ces changements dans l’équipe canadienne à la sortie de l’entraînement, Yannick Noah a tenu à souligner que cela ne changeait en rien son objectif dans cette campagne.

“Notre but de toute façon, a indiqué le capitaine, c’est d’aller jusqu’au bout. Nous avons cette chance d’avoir une équipe qui a en fait quatre n°1. C’est un peu la particularité de cette équipe de France, c’est que l’on peut avoir des défections même de dernière minute, il y a toujours des remplaçants parce qu’on a quatre joueurs de très haut niveau. Alors c’est malheureux pour l’équipe de Canada, mais enfin, moi je suis concentré sur mon équipe.“

La pluie s'est invitée

Comme dimanche en fin de journée, la pluie s’est invitée ce lundi à Baie-Mahault. Et si elle a un peu rebattu les cartes du planning d’entraînement de la journée –la session de l’après-midi a été bouleversée-, elle n’a pour autant pas joué les trouble-fêtes. Au contraire !

“On aura eu un peu de tout depuis notre arrivée, s’est ainsi réjoui Yannick Noah. On a eu une forte chaleur avec un court assez rapide et des balles qui étaient très vives et puis aujourd’hui (lundi) et hier en fin d’après-midi, des conditions beaucoup plus humides donc plus lentes. C’est une chance : il a plu aujourd’hui donc on a pu travailler !“ Le capitaine s'est lui-même aligné en double aux côtés de Cédric Pioline face aux paires Simon-Monfils et Gasquet-Monfils.

(À Baie-Mahault, Myrtille Rambion)