22/02/16 - 10:54

Jo-Wilfried Tsonga
Le 9e mondial est le seul joueur parmi les cinq Français sélectionnés à avoir choisi de se préparer sur terre battue. Ses résultats n'ont pas été à la hauteur de ses espérances. Il a perdu au 2e tour à Buenos Aires, et d'entrée à Rio, face au 338e joueur mondial. Mais si les sensations n'étaient pas au top, "Jo" est forcément en avance sur ses coéquipiers. Son huitième de finale à l'Open d'Australie incite à l'optimisme. Si tout va bien, on devrait avoir un tout autre Tsonga en Guadeloupe qu'en Amérique du Sud.

Richard Gasquet
C'est le seul Tricolore qui a conquis un titre en 2016, à Montpellier. C'est forcément un très bon bilan, compte tenu du fait qu'il a manqué la tournée australienne en raison d'une blessure au dos. Son second tournoi, Marseille, s'est soldé par une élimination en quarts de finale face au futur vainqueur, Nick Kyrgios. Tous les voyants sont donc au vert pour "Ritchie", même s'il doit préserver son état de santé.

Gaël Monfils
A la "Race to London", il est 6e mondial et meilleur Français. Son quart de finale à l'Open d'Australie et sa finale à Rotterdam sont de très bons signes de son évolution avec son nouvel entraîneur, Mikael Tillstrom. Il s'est retiré au dernier moment à Marseille, pour un problème physique, mais il est probable que "La Monf" a voulu se préserver pour la Coupe Davis. Il faudra surveilleur ses premiers entraînements en Guadeloupe pour s'assurer que tout va bien.

Gilles Simon
On attend encore de voir le meilleur Gilles Simon en 2016, mais rien d'alarmant. Il n'a gagné qu'un seul match lors de ses trois derniers tournois, mais son formidable match en huitième de finale de l'Open d'Australie face à Novak Djokovic suffit à rassurer. On n'oublie pas non plus qu'à Melbourne, "Gilou" avait dominé au 1er tour le Canadien Vasek Pospisil.

Edouard Roger-Vasselin
Avec Julien Benneteau, ERV a disputé trois tournois en double cette saison, et il en a remporté un, le Challenger de Nouéma. Le duo reste toutefois sur deux défaites au 1er tour. Mais on sait que Noah l'a retenu en oarticulier pour ses qualités de joueur de double sur terre battue. Avec "Bennet", Edouard a gagné Roland-Garros quand même...