25/11/17

LE CONTEXTE DU MATCH

Ce dimanche, Jo-Wilfried Tsonga a l'occasion d'offrir une dixième Coupe Davis à la France. Pour cela il devra réussir l'exploit de battre David Goffin, 7e mondial. 

Le Belge, récent finaliste du Masters, au cours duquel il avait notamment battu Rafael Nadal et Roger Federer, a impressionné vendredi contre Lucas Pouille. Très efficace au service et percutant en retour, il avait parfaitement maîtrisé son sujet pour offrir le premier point de la finale à la Belgique.

Mais Jo-Wilfried Tsonga aussi a fait preuve de beaucoup d'autorité pour ramener la France à égalité en écrasant Steve Darcis lors du deuxième simple vendredi. 

En pleine forme et extrêmement motivé à l'idée d'offrir le point de la victoire aux Bleus, Jo-Wilfried Tsonga pourra aussi s'appuyer sur un bilan positif dans son face-à-face avec David Goffin (4-2). Il s'était imposé en trois sets lors de leur dernier affrontement en finale à Rotterdam en février. C'était déjà sur dur indoor...

LE MATCH

Dès le début du match, Jo-Wilfried Tsonga met la pression sur son adversaire en claquant un ace à 222km/h et deux services gagnants à plus de 200km/h pour boucler sn premier jeu de service blanc sur une faute de Goffin.

Agressif, Jo-Wilfried Tsonga se procure la première balle de break du match dès le jeu suivant mais le Belge ne craque pas et remporte son engagement après un jeu de plus de dix minutes. Ces deux jeux résument à eux seuls la quasi-totalité du premier set.

Impérial au service avec 75% de premières balles et 85% de réussite derrière celles-ci, Jo-Wilfried Tsonga n’est jamais inquiété sur sa mise en jeu. A l’inverse il se procure trois nouvelles balles de break à 4-3 mais elles sont toutes parfaitement sauvées par le Belge qui recolle à 4-4 après un nouveau jeu de plus de dix minutes. Le Français continue à mettre la pression, il passe même à deux points du set à 5-4, 15-30 sur le service de Goffin qui choisit ce moment pour en mettre plus au service. A 6-5, c’est pourtant le Manceau qui s'offre la première balle de set à 6-5. Elle est sauvée par un superbe coup droit de Goffin, décidément très impressionnant.

Dans le tie-break, c’est le Belge qui prend les devants avec un coup droit gagnant long de ligne réussi sur le service de Jo-Wilfried Tsonga. Le Français refait immédiatement son mini-break de retard mais un énorme point du Belge lui redonne l’avantage (3-1). Une nouvelle fois revenue à hauteur, "Jo" n’arrive pas à faire la différence sur les points de service du Belge et c’est ce dernier qui se procure à son tour une balle de set à 6 points à 5. Extrêmement réaliste il saisit sa chance et claque un retour de revers long de ligne pour empocher la première manche 7/6 après 1h14 de combat après avoir pourtant marqué deux points de moins que le numéro un français (53 contre 51).

2e set

Après s’être fait manipuler au niveau des cervicales à la fin du premier set, Jo-Wilfried Tsonga repart au combat et se procure une nouvelle balle de break à 1-1. Elle est de nouveau très bien sauvée par David Goffin sur une superbe volée basse de coup droit. Les deux joueurs restent solides jusqu’à 3-2.

C’est à ce moment-là que Jo-Wilfried Tsonga commence à craquer au service (52% de premières au deuxième set) en commençant par une double-faute. Mené 15-40, il sauve la première balle de break sur une volée basse de coup droit mais une deuxième double-faute offre le premier break du match à la Belgique. A 5-3, David Goffin ne tremble pas et conclut la manche à sa première occasion en poussant Tsonga à la faute en revers. 7/6, 6/3 en 1h58.

3e set

Le kiné est de nouveau appelé sur le court mais, cette fois, c’est pour ausculter le genou gauche de Goffin. Une alerte sans conséquence puisqu’après un premier jeu tranquille pour Tsonga c’est bien le Belge qui remporte sept points consécutifs et breake une nouvelle fois le Français (2-1). Touché mentalement, Jo-Wilfried Tsonga baisse en intensité et le 7e mondial en profite parfaitement pour réussir un deuxième break consécutif et se détacher 4-1. 

Le Français tente bien de réagir en menant 0-40 sur le service de David Goffin. Mais après deux fautes et un service gagnant, il arrête un échange en pensant la balle de Goffin trop longue. L’arbitre n’est pas de cet avis et donne l’avantage aux Belges au grand dam de Tsonga et du banc français. Après trois minutes de discussions et de huées du public, Goffin reprend le jeu et pousse Tsonga à la faute. 5-1.

Deux jeux plus tard, le Belge sert pour le match. A 40-0, un dernier retour de revers de Tsonga dans le filet délivre les Belges qui recollent à 2 partout avant le dernier simple entre Lucas Pouille et Steve Darcis. 

(A Lille, Amandine Reymond)