24/11/17

LE CONTEXTE d'AVANT MATCH

Jo-Wilfried Tsonga connaît Steve Darcis depuis leurs années juniors, mais étonnament, le Français et le Belge ne se sont jamais affrontés. Cette première va se dérouler dans des circonstances exceptionnelles : une finale de Coupe Davis devant  plus de 25 000 spectateurs.

Sur le plan sportif, la pression est sur Jo, puisque la France est menée 1-0. Mais il a l'avantage de l'expérience, du classement (15e mondial contre 76e) et de la forme du moment (Darcis a dû faire une pause de trois semaines avant la finale pour soigner un souci au coude droit).

LE MATCH

Après quelques jeux d’observation, Jo-Wilfried Tsonga va doucement monter en puissance dans ce match où il est attendu comme le messie. Malgré des stats d'abord peu favorables, il va faire preuve de beaucoup plus de réalisme que son adversaire belge.

Plus efficace dans les moments-clés du premier set, il saisit sa chance pour ravir le service de Steve Darcis pour mener 5-3. Visiblement beaucoup plus tendu que le Manceau, Steve Darcis montre quelques signes d’agacement envers des supporters bien plus bruyants et indisciplinés que lors du premier match. Imperturbable, Jo-Wilfried Tsonga en profite lui pour conclure sur sa deuxième balle de set après 45 minutes de jeu (6/3).

"Jo" en patron

Complètement libéré par le gain de la première manche, le numéro un français passe ensuite en mode rouleau-compresseur. Il  breake d’entrée au deuxième sur une superbe volée de revers croisée déposée. Après avoir confirmé son break sur un jeu blanc conclu sur un ace, JWT, plus performant au service que dans le premier set (71% de premières balles dans le deuxième set contre 44% en début de match) continue à mettre la pression sur son adversaire.

Très solide en slice de revers et percutant en coup droit, il creuse l’écart avec un deuxième break consécutif pour mener 3-0 avant de conclure tranquillement 6/2.

Steve Darcis tente bien de réagir en début de troisième manche après être sorti du court à la fin du deuxième. Mais après un premier jeu remporté blanc sur son service, le Belge subit de nouveau les foudres de "Jo".

Exceptionnel à la volée, le Français fait craquer son adversaire en revers pour lui ravir une nouvelle fois son engagement et s’envoler 2-1 break puis 4-1 double break après une double faute de Steve Darcis.

En pleine confiance, Jo-Wilfried Tsonga s’offre même le luxe de claquer un superbe passing de revers à une main dans le dernier jeu avant de profiter de trois fautes de son adversaire pour ramener la France à égalité avec la Belgique, à l’issue des deux premiers simples de cette finale. 

 

Amandine Reymond, à Lille