06/04/18

Chargé d'ouvrir la rencontre pour la France, Lucas Pouille a d'abord mené deux sets à zéro avant de voir Andreas Seppi recoller. Mais le Français a su trouver les ressources pour s'imposer en cinq manches 6/3, 6/2, 4/6, 3/6, 6/1. La France mène 1-0 après le premier simple de ce quart de finale de Coupe Davis face à l'Italie à Gênes. 

Dans le cadre bucolique du stade Valletta Cambiaso, les supporters français ont dès le début fait entendre leur voix. De quoi mettre Lucas Pouille dans les meilleures conditions. Et alors qu’on s’attendait à plus de bruit côté italien, ce sont bien les supporters bleus qui ont peu à peu pris le dessus en tribunes en début de match. Sur le court, Lucas Pouille a suivi la même dynamique. Après un début de match équilibré, c’est lui qui se procure la première balle de break du match à 3-2 avant de faire la différence sur le jeu de service suivant de l’Italien pour se détacher 5-3 et boucler le set sur son service grâce à un très beau coup droit gagnant. 6/3 après 27’ de jeu. 

Le numéro un français poursuit sur sa lancée dans le deuxième set pour se détacher rapidement 4-0 double break après avoir empoché sept jeux consécutifs. Étouffé par les lourdes frappes (agrémentées de quelques jolies amorties) de Lucas Pouille, Andreas Seppi ne trouve pas la solution. Dominé, il parvient tout de même à réagir pour stopper l’hémorragie et revenir à 4-1 puis 5-2. Mais le mal est fait et Lucas Pouille remporte la manche 6/2 pour se détacher deux sets à zéro après 1h02 de match. 

 

 

Un break d'avance dans le troisième set...

Le troisième set semble parti sur les mêmes bases avec un break de Lucas Pouille pour mener 2-1. Mais le Français ne réussit pas à confirmer cet avantage cédant son service pour la première fois du match dès le jeu suivant et réveillant du même coup le public italien jusqu’alors assez discret.

Relancé, Andreas Seppi enchaîne les superbes points. D’abord impressionnant en défense, il prend peu à peu l’avantage dans le jeu et pousse de plus en plus souvent Lucas Pouille à la faute jusqu’à réussir un deuxième break à 5-4 et recoller à deux manches à une sur un coup droit du Nordiste dans le couloir.

Seppi relancé

Devant un public de plus en plus chaud, Andreas Seppi poursuit sur sa lancée. Sous pression, le numéro un français multiplie les fautes directes et concède le break d’entrée avant de se retrouver rapidement mené 3-0. Malgré une légère amélioration dans le jeu en fin de set, le 11ème mondial n'arrive pas à refaire son retard et l'Italien recolle à deux manches partout sous les vivas du public. 

La réaction de Pouille

Après un rapide passage aux vestiaires en fin de quatrième manche, Lucas Pouille revient sur le court regonflé à bloc et débute la manche décisive par un jeu blanc. Dos au mur, le Français puise dans ses ressources pour remettre plus de poids dans ses balles et inverse le rapport de force sur le court.

Plus agressif, il se procure la première balle de break du set grâce à un superbe retour de revers décroisé qui accroche la ligne. Elle est immédiatement convertie sur une faute de Seppi qui craque en coup droit et fait se lever tout le banc français. 3-1. Lucas Pouille est relancé, il ne flanchera plus. 

Deux jeux plus tard, le Français mène 5-1, double-break et ne tremble pas au moment de conclure sur son service qu'il remporte blanc en venant claquer une volée de coup droit. 6/3, 6/2, 4/6, 3/6, 6/1 en 2h50. La France mène 1-0 avant le match Fognini-Chardy. 

 

 

A Gênes, Amandine Reymond