16/09/18

1931, 1932... Les années du dernier doublé de la France en Coupe Davis commencent à dater. A l'époque, ce sont les formidables Mousquetaires, Henri Cochet, Jean Borotra, Jacques Brugnon et René Lacoste, qui règnaient sur l'épreuve au point de la remporter six fois de suite, à partir de 1927.

La France a eu l'occasion de s'imposer deux fois de suite en 2002, après le triomphe à Melbourne de Sébastien Grosjean, Cédric Pioline, Nicolas Escudé et Fabrice Santoro en 2001. Un an plus tard, à Bercy, le coup est passé près. Les Bleus de Guy Forget se sont inclinés d'un souffle, au cinquième match décisif, face à la Russie. Personne n'a oublié la terrible désillusion de Paul-Henri Mathieu...

Cette fois encore, l'occasion historique de réussir le doublé sera en France. La victoire de la Croatie face aux Etats-Unis, à Zadar ce dimanche, assure aux hommes de Yannick Noah une finale à domicile, comme en 2017.

Marin Cilic, Borna Coric et le vétéran Ivan Dodig seront sûrement du déplacement, dans une ville qui sera déterminée le 24 septembre. Le "skipper" français et ses joueurs auront à coeur de prendre leur revanche : en 2016, en demi-finale à Zadar, Noah a connu sa seule défaite pour sa troisième "session" de capitanat.

Les Croates, vainqueurs de la Coupe Davis en 2005, viendront en France le couteau entre les dents. Ils se sont fait très peur en demi-finale face aux Etats-Unis, Borna Coric venant à bout de Frances Tiafoe au cinquième set du cinquième match décisif...

"Nous méritons de jouer à domicile, a déclaré Yannick Noah. S'il y a bien une équipe dont tous les joueurs s'investissent à 100% dans la Coupe Davis, c'est la nôtre. C'est chouette de pouvoir jouer en France."