08/04/18

En dominant Fabio Fognini en 4 sets dimanche à Gênes, Lucas Pouille a envoyé la France en demi-finale de la Coupe Davis.

Mal parti dans le premier set rapidement perdu 6/2, Lucas Pouille a su maîtriser ses nerfs et faire les ajustements tactiques nécessaires. Conseillé par Loïc Courteau (entraîneur de l’équipe de France) en début de deuxième manche, il accepte de reculer pour recevoir les services de l'Italien. Une tactique immédiatement payante qui lui permet de réussir son premier break du match pour mener 3-1. Il récidive pour se détacher 5-1 avant de conclure sur un jeu de service blanc pour revenir à hauteur en égalisant à une manche partout en empochant le deuxième set 6/1.

 

 

Trois balles de set sauvées

Le match s'équilibre mais le numéro un français commet deux double-fautes lors de son premier jeu de service du troisième et laisse l'Italien revenir dans le match avant de recoller à 3-3. La tension monte des deux côtés et le public de plus en plus bruyant joue parfaitement son rôle et se lève comme un seul homme lorsque Fabio Fognini breake de nouveau sur un coup droit décroisé gagnant pour mener 5-3.

Acculé, Lucas Pouille ne tremble pas, il débreake pour revenir à 5-4 puis sauve trois balles de set sur son service grâce à une première balle retrouvée au meilleur moment. Les deux premières sur un ace et un service gagnant et la troisième sur un coup droit dans le couloir de Fognini qui en fracasse sa raquette et écope d'un avertissement. 

Un peu sorti du match, le numéro un italien passe alors complètement à côté du tie-break qu'il débute par une double-faute avant de commettre plusieurs fautes directes. Concentré, "Lucho" en profite et claque un coup droit long de ligne pour prendre l'avantage deux sets à un (7/6(3)). 

 

 

Vigilant, le Nordiste sauve une balle de break d'entrée de quatrième set avant de ravir une nouvelle fois le service de Fognini. Plus autoritaire, il mène même rapidement 3-0 puis 4-1, 0-30 sur service adverse avant un dernier sursaut de l'Italien. Dos au mur, "Super Fabio" lâche tous ses coups et revient à 4-3. Mais Lucas Pouille ne faiblit pas et rebreake dans la foulée pour servir pour le match à 5-3.

Après trois heures et une minute de jeu, un dernier coup droit long de ligne libère le banc français et envoie la France en demi-finale. La belle aventure continue. 

 

 

A Gênes, Amandine Reymond