Coupe Davis

Comment ça marche ?

Des groupes de nations par niveaux, des rencontres de trois jours... Découvrez le système de compétition de la Coupe Davis.

Depuis sa création, la formule est inchangée. Comme l'avait instauré Dwight Davis, les rencontres se déroulent sur trois jours au cours desquels quatre simples sont entrecoupés d'un double.

Depuis 1981, l'élite est réunie en un Groupe mondial, l'équivalent d'une première division regroupant seize pays. Pour assurer un renouvellement de ce groupe, il existe un système de barrages d'une division à l'autre avec montée et descente à la clé. La 4e division actuelle se dispute elle, selon la formule du round robin (matches de poules).
 
Jusqu'en 1972, la nation détentrice du célèbre Saladier d'argent n'avait, l'année suivante, qu'à défendre son titre contre la nation qui avait battu toutes les autres, au cours d'une ultime rencontre appelée "Challenge Round". Depuis cette date, le groupe mondial est un tableau classique disputé par élimination directe sur quatre tours.
Chaque équipe en Coupe Davis est composée de quatre joueurs qui peuvent jouer les simples et le double. Depuis 1990, le tirage au sort n'est plus intégral.

Les matches (cinq au total) se disputent sur trois jours :
- Le 1er jour : les numéros 1 de chaque équipe rencontrent les numéros 2 (2 simples).
- Le 2e jour : le double, qui peut être disputé par des joueurs ayant déjà joué en simple ou par des joueurs spécialement sélectionnés pour le double.
- Le 3e jour : les numéros 1 de chaque équipe se rencontrent en 1er match et les numéros 2 en second.

Lorsque deux nations sont appelées à se rencontrer, les matches sont disputés chez celle qui s'est déplacée lors de leur dernière opposition.