22/04/17

 

Chargée de lancer l'équipe de France face à l'Espagne, Kristina Mladenovic n'a pas perdu de temps sur le court de la halle André Vacheresse de Roanne. Intraitable, la Nordiste n'a fait qu'une bouchée de son adversaire, Silvia Soler-Espinosa (156e mondiale), balayée 6/0, 6/1 en moins de 50 minutes de match. 

Le tableau des scores ne ment pas, l'Espagnole n'a jamais eu la moindre occasion d'exister dans un match totalement contrôlé par Kristina Mladenovic, 19e mondiale. Très agressive, "Kiki" a pris son adversaire à la gorge dès le début de la rencontre la saoûlant de coups gagnants et n'abandonnant que huit petits points sur son service.

Un vrai récital

Coups droits long de ligne, croisés, décroisés, volées liftées, amorties... La Française a parfaitement récité son tennis et seul un petit relâchement de sa part au moment de conclure a permis à l'Espagnole de remporter un jeu. Mais l'espoir fût de courte durée pour Silvia Soler-Espinosa de nouveau breakée sur le jeu suivant lorsqu'un ultime retour de coup droit croisé gagnant de Mladenovic offrait le premier point à l'équipe de France. 

"C’est très satisfaisant car j’ai fait une assez longue préparation, se réjouissait Kristina Mladenovic après le match. C’était la première fois que je faisais ça pour être prête pour la saison sur terre. Les sensations étaient super à l’entraînement mais c’est autre chose de retrouver ça en match. Qui plus est en Fed Cup avec la tension qu’engendrent ces rencontres avec les attentes, l’adrénaline. J’étais concentrée, je voulais bien faire donc je suis ravie de ma performance aujourd’hui. J’ai réussi à bien appliquer mon jeu ça n’était pas si simple car on avait toujours eu des matches assez accrochés, des longs rallies et là je vois que j’ai passé un cap au niveau physique et tennistique car j’ai joué à une cadence légèrement supérieure à la sienne et ça a fonctionné."

Les Bleues mènent donc 1-0 avant l'entrée sur le court de Pauline Parmentier (64e) contre la numéro un espagnole Sara Sorribes Tormo (82e). 

 

Amandine Reymond, à Roanne