23/04/17

Des sourires sur tous les visages, quelques larmes aux yeux, l'après-match a été riche en belles émotions dimanche à Roanne. Les réactions. 

Kristina Mladenovic : "Ça pouvait difficilement mieux se passer pour moi ce week-end, je suis vraiment ravie du niveau de jeu que j’ai produit. Et je suis rassurée aussi. J’avais fait une grosse préparation avant cette rencontre et j’avais vraiment hâte de retrouver la compétition et les victoires donc je suis super contente.

L'ambiance était fabuleuse tout au long du week-end et voir le capitaine hystérique au bord du court, c’est indescriptible. On la mérite cette victoire, ça fait du bien."

 

Alizé Cornet : "Ce n'était pas évident de rentrer sur le court pour un match qui  ne compte pas mais en fait tous les matches comptent mentalement car il ne faut jamais rien lâcher et c’est ce qu’on a fait avec "Amande" et finalement on s’impose largement contre cette équipe d’Espagne et ça fait plaisir.

La fête sur le terrain après c’était un super moment, un des plus beaux du week-end avec une vraie osmose avec les ramasseurs et l’équipe d’Espagne qui nous a rejoints après, c’était super beau. Le sport ça doit rester une fête quoi qu’il arrive et c’était vraiment ça."

 

Amandine Hesse: "On a fini en beauté, on a tout donné sur le double car on voulait apporter notre petit point nous aussi et on l’a fait! J’étais super émue et super contente. On est super fières de nous, de l’équipe, de ce qu’on a produit tout le week-end.

On voulait vraiment profiter du moment car des victoires comme ça on n’en vit pas tous les jours alors c’est sympa de partager avec tout le monde."

 

Yannick Noah : "C’est vrai que c’est ma première victoire avec les filles ! Elles ont bien travaillé toute la semaine. On a trouvé une belle sérénité, elles ont donné le meilleur d'elles-mêmes. Elles ont été super. Il n’y a pas eu un moment où on a lâché, à aucun niveau. Je suis très content parce qu’à la fin c’est plein de sourires dans le vestiaire, des larmes aux yeux… C’est beau. Mission accomplie. Et la première victoire d'Amandine en équipe de France nous fait très plaisir aussi. Elle a du boulot mais on ne va pas la lâcher. On a envie de l’aider à progresser car elle fait partie du groupe. 

La fête sur le terrain à la fin avec les ramasseurs, l'équipe d'Espagne... Ce sont de belles images. Le sport c’est aussi un prétexte pour se rencontrer. C’était une belle équipe d’Espagne. On sait très bien que ce n’est pas la meilleure équipe d’Espagne, ça aurait pu être vraiment autre chose s’ils avaient eu leurs meilleures joueuses mais ils ont été très sympas. On a fait le spectacle, on a amené le show à Roanne et ça a été très joli."

 

Bernard Giudicelli : "Je suis fier de nos joueuses. Je crois qu'une nouvelle histoire est née. Roanne est une ville qui voulait cette épreuve depuis longtemps. Il y avait une vraie attente et cela s’est senti dans tous les détails de l’organisation. Et cette formidable ambiance n’est pas quelque chose de fortuit, cela a été construit grâce à l’engagement de la mairie de Roanne, à l’engagement de son maire Yves Nicollin et de toute son équipe ainsi qu’au travail de notre fédération et de nos équipes de la FFT. Tous les dirigeants étaient là pour soutenir cette équipe. Les étoiles s’alignent et il faut maintenant capitaliser sur cette victoire."

 

 


Fed Cup, #FRAESP : la réaction de l'équipe de... par FFT

 

Amandine Reymond, à Roanne