11/02/18

Victorieuse face à la Belgique au terme du double décisif, l'équipe de France n'a pas caché sa joie d'être qualifiée pour les demi-finales où elle affrontera les Etats-Unis les 21 et 22 avril. Toutes les réactions. 

Yannick Noah, capitaine de l'équipe de France. 

"Je suis très content que "Kiki" ait joué à ce niveau-là, pour nous. Elle avait commencé son come-back en double en Australie, elle avait fait une belle semaine à Saint-Pétersbourg et ici, au-delà de sa présence précieuse, on n'a rien à dire. Elle est là depuis des années, elle est attachée à l'équipe de France, elle l'a prouvé. Elle donne son énergie à l'équipe. En tant que capitaine c'est beau à voir. Nous avons une leader fantastique mais une rencontre ça se gagne en équipe. Et l'histoire d'Amandine est merveilleuse aussi. Sa joie est magnifique, elle a participé à ce point précieux. C'est une grande joie, ce groupe mérite de gagner car il est très soudé."

Kristina Mladenovic

"Pauline c'est une personne qui s'investit énormément et qui a de très belles valeurs. Concernant Amandine, c'était déjà exceptionnel de la voir intégrer l'équipe l'an dernier et de l'avoir sur le court à mes côtés aujourd'hui, c'était génial. Et Clara je suis extrêmement fière d'elle. J'ai eu la chance de la voir évoluer à Melbourne et je lui avais dit que j'espérais faire plus ample connaissance avec elle. Le staff a pris la bonne décision de l'intégrer dans cette équipe et je lui ai dit qu'elle pouvait être fière de ses résultats. C'est une fille top avec un état d'esprit génial et beaucoup de qualités. Les échauffements et entraînements que Clara a fait avec moi étaient tops, elle m'a permis de me régler correctement et j'espère que cette semaine va l'aider à continuer à progresser. On va la suivre de très près, c'est notre petit trésor."

Pauline Parmentier

"Le résultat montre qu'on est une équipe soudée. Je pense que sans ça on ne s'en serait pas sorties ce week-end. On essaie de tenir et de donner le meilleur à chaque fois. Pour ma part ce n'était pas terrible ce week-end, mais j'essaie d'y aller, c'est l'état d'esprit."

Amandine Hesse

"Pour moi c'était un rêve de gagner ce double avec "Kiki". J'ai appris pendant le match de Pauline que je devais aller me préparer et le stress est monté assez rapidement mais "Kiki" a su trouver les mots justes pour me rassurer. Elle me connaît par coeur donc elle savait qu'il fallait que je canalise toute l'excitation que j'avais en moi à l'idée de jouer ce match et elle a su me porter tout le match. Ça m'a énormément aidée."

Clara Burel

"Je vais repartir avec le rêve de pouvoir jouer un jour dans cette équipe, d'entrer sur le terrain comme elles. Je les regarde jouer et j'ai beaucoup d'admiration pour elles. J'ai appris énormément auprès d'elles que ça soit à l'entraînement ou pendant les matches. J'ai adoré leur état d'esprit, leur manière de s'entraîner en plus ce sont des filles top, hyper sympa."

 

 

Bernard Giudicelli, président de la FFT

"Nous avons vécu un superbe week-end avec une Kristina Mladenovic qui sauve la patrie de façon extraordinaire. Trois points avec un très bel engagement et une capacité à dominer son sujet au niveau sportif et à jouer avec le public impressionnante pour nous amener à la victoire. (...) Il y avait un public extraordinaire, on a eu le soutien de la Vendée et aujourd'hui je me sens aussi Vendéen. Le mot amour est parfois un peu désuet quand on parle de sport mais là il y avait vraiment beaucoup d'amour du public pour les joueuses et elles ont montré leur amour du maillot et on est en demi-finale, notre objectif est atteint et maintenant on va se concentrer sur le mois d'avril avec une demi-finale contre les Etats-Unis. "