09/02/19

Pour son retour en équipe de France et son premier match sous le maillot bleu depuis la finale perdue contre la République Tchèque à Strasbourg en novembre 2016, Caroline Garcia était chargée de lancer les Bleues dans ce premier tour face à la Belgique à Liège. Et la numéro un française a assuré l’essentiel en battant Alison Van Uytvanck 7/6, 4/6, 6/2 en 2h05 pour rapporter un premier point à la France.

Entrée sur le court du Country Hall peu avant 14h30 pour la cérémonie de présentation des équipes, la numéro un française a lancé le match au service, non sans avoir reçu l’accolade de toutes ses partenaires après la Marseillaise.

Visiblement tendues, les deux joueuses ont longtemps multiplié les fautes directes assez rapidement dans l’échange, mais sans jamais se mettre en danger sur leur engagement. Aucune ne s’est procurée la moindre balle de break dans une première manche équilibrée. C’est donc au tie-break que s’est joué le premier set.

Et c’est à ce moment-là que Caroline Garcia a réussi à élever son niveau de jeu. Beaucoup plus régulière et plus percutante, la 19e mondiale a fait parler son expérience. Lancée par un bel enchaînement service extérieur-revers gagnant croisé, elle a parfaitement profité d’une double-faute de son adversaire pour se détacher rapidement 5 points à 0 après un passing dans les pieds parfaitement placé.

Quelques secondes plus tard, un nouvel enchaînement service extérieur – coup droit long de ligne lui permettait de s’offrir quatre balles de set. Une seule a suffi. Sur un retour de revers trop long de la Belge, Caroline Garcia a bouclé le premier set 7/6 après 55 minutes de jeu.

 

 

Courant alternatif

Semblant libérée par le gain de la première manche, la numéro un des Bleues a parfaitement débuté la deuxième. Plus efficace en retour, c’est elle qui s’est procurée la première balle de break du match après 1h04 de match. Une occasion immédiatement convertie pour se détacher 2-1. Mais "Caro" n’a pas réussi à confirmer, concédant le débreak sur son jeu de service suivant marqué par plusieurs fautes directes.

Sur le fil pendant plusieurs jeux, la Lyonnaise a fini par céder en concédant une nouvelle fois son service à 5-4 sur un coup droit beaucoup trop long. 6/4 Belgique.

 

Pause décisive

De retour sur le court après un rapide passage au vestiaire, Caroline a repris le fil du match. Plus patiente, elle a davantage fait jouer son adversaire. Une tactique payante puisque cette dernière a commis de plus en plus de fautes. A un partout, la numéro un française a réussi le break pour se détacher 2-1 avant de confirmer pour mener 3-1. 

Plus appliquée, elle a continué sur sa lancée, n’hésitant pas à venir au filet pour mettre encore plus son adversaire sous pression et réussir un double-break. 4-1 puis 5-1 sur un jeu blanc.

Dos au mur à 15-40 sur son service, Alison Van Uytvanck a bien tenu au service pour sauver deux premières balles de match et recoller (légèrement) à 5-2. Mais, Caroline Garcia, vigilante, n’a pas laissé passer sa chance en allant chercher le match sur un dernier coup droit bien frappé pour boucler le match sur un jeu blanc 7/6 (2), 4/6, 6/2.

 

La France mène 1-0 avant le deuxième simple entre Alizé Cornet (51e) et Elise Mertens (21e). 

 

A Liège, Amandine Reymond