09/02/19

Auteur d'une performance majuscule, Alizé Cornet a dominé la n°1 belge, Elise Mertens, et offert un avantage de 2-0 à la France à l'issue de la première journée. Le premier set de ce deuxième match a atteint des sommets d'intensité...

Alizé Cornet prend pourtant un départ difficile dans ce match. Breakée d'entrée, elle trouve toutefois les ressources pour revenir rapidement de 2-0 à 2-2. Le combat est engagé et il est déjà de qualité, après seulement un petit quart d'heure de jeu. La Française et la Belge redoublent de rage, de vitesse et de précision et offrent un match de haute volée. A 4-4, Alizé sauve la bagatelle de six balles de break pour conserver les commandes du match (5-4). Le chrono s'affole déjà, mais on n'a encore rien vu.

A 5-5, Mertens réussit une sublime contre-amortie pour s'offrir un deuxième break. 6-5. Elle sert pour le gain de la première manche... A 30-15, Cornet enchaîne une incroyable série de deux volées de revers, l'une basse, l'autre en extension, pour revenir à 30-30. Même Julien Benneteau est médusé par ce point. La Belge, elle, est visiblement choquée. Elle commet à 30-30... deux doubles fautes de suite pour offrir le débreak (6-6). Ce sera l'une des très rares séquences de "petit bras" de ce duel tellement séduisant.

Un premier acte de 1h26

Dans le tie-break, Alizé, déchaînée, se détache 6 points à 3, grâce à une délicieuse amortie de coup droit. Mais Mertens recolle à 6-6 dans une ambiance de kermesse. Sur le 13e point du tie-break, mademoiselle Cornet décoche un revers le long de la ligne "missile" imparable. Quatrième balle de set. Et Mertens craque. Nouvelle double faute. 8 points à 6 France et set numéro un pour Alizé, après 1h26 de jeu. Quel premier acte !

Les deux joueuses sortent du court pour un break ô combien mérité, mais le match est encore loin d'être terminé. L'élan est évidemment du côté français. Sans mauvais jeu de mots, Alizé a le vent dans le dos et en profite. A 1-1, elle se jette sur deux secondes balles un peu courtes de Mertens et alignent deux retours gagnants. Break, 2-1 France.

Elise Mertens n'est pas touchée coulée, mais elle est tout de même étouffée par l'agressivité de sa rivale. Le niveau de jeu d'Alizé est tout simplement supérieur au sien.  En dix matchs de Fed Cup, la Belge n'a perdu que deux fois, les deux fois face à... la France, l'an passé. Alors, avec orgueil et brio, elle annule deux balles de double-break, deux balles de 4-1 pour Alizé.

Mais la Française est vraiment dans un grand jour. Rien ne semble l'atteindre. Rien ne l'arrête. Elle s'envole définitivement au score et parachève sa performance par un coup droit gagnant. Les bras levés, Cornet savoure son succès. Julien Benneteau l'étreint longuement. C'est évidemment la plus grande performance d'Alizé sous le maillot français. Mais la rencontre n'est pas terminée...