Hughes Cavallin, Trésorier général | Fédération Française de Tennis

Hughes Cavallin, Trésorier général

• Âge : 65 ans
• Situation familiale : vie maritale, 1 fille de 27 ans
• Activité professionnelle : Senior advisor dans le domaine bancaire
• Club : Lagardère Paris Racing (ligue de Paris)
• Meilleur classement : 2/6 (début des années 1980) ; champion de France par équipes des plus de 55 ans en 2014
• Parcours de dirigeant bénévole : président de la ligue de Paris de tennis de 1996 à 2017 ; vice-président de la FFT en charge de la DTN sous la présidence de Christian Bîmes, puis vice-président de la FFT en charge du nouveau modèle économique de 2012 à 2016 ; président du conseil d’administration du CREPS d’Île-de-France ; trésorier général du Comité régional olympique et sportif d’Île-de-France • Chevalier de l’ordre national du Mérite ; médaille d’or de la Jeunesse et des sports

En quoi consiste votre mission ?
Au-delà des prérogatives prévues dans les statuts et règlements, le trésorier général, en liaison avec la direction financière, s’assure que les budgets de fonctionnement sont respectés et optimisés, tant en ce qui concerne les ressources que les charges. Je supervise également les budgets d’investissement – surtout en cette période de forts travaux – et m’assure qu’ils sont cohérents avec le niveau de trésorerie et les emprunts nécessaires à leur réalisation.

Quel est votre chantier prioritaire ?
J’ai deux axes prioritaires. Tout d’abord la mise en place des financements nécessaires aux importants travaux du nouveau Roland-Garros. En parallèle, l’étude des potentialités supplémentaires en termes de ressources, concernant tous les métiers, y compris ceux du tournoi de Roland-Garros.