Histoire | Fédération Française de Tennis

Jouer !

Histoire

Histoire

Le beach tennis a vu le jour en Italie où sont apparus les premiers terrains dans la province de Ravenne, en 1978, pour ensuite être introduit aux États-Unis, au Brésil et maintenant dans un grand nombre de pays tels que la Russie, le Japon, l’Espagne et bien d’autres.

En 1997, l’Italie comptait déjà plus de 50 000 pratiquants. Depuis, l’Italie a organisé les Championnats d’Europe et les premiers Championnats du monde s’y sont déroulés en 2001.

En France, le beach tennis s’est en premier lieu implanté à la Réunion au début des années 2000, puis dans les Caraïbes avant de se développer depuis 2010 dans toute la métropole.

 

Le beach tennis aujourd’hui

Aujourd’hui, de nombreux pays s’adonnent régulièrement à cette nouvelle pratique, notamment le Brésil qui occupe désormais, derrière l’Italie, le haut du classement mondial tant chez les hommes que chez les femmes. D’autres pays, comme la France, la Russie ou le Japon sont également de plus en plus présents. On estime le nombre de joueurs à 10 millions dans le monde.

En 2006, la Fédération Internationale de Tennis (ITF) a établi les règles de cette discipline.

L’ITF est aujourd’hui l’entité de référence pour le beach tennis au niveau mondial et, de ce fait, régit les fédérations nationales de tennis qui en organisent la pratique.

Depuis 2007, Tennis Europe organise les Championnats d’Europe de la discipline en appliquant les règles établies par l’ITF.

L’ITF a lancé en 2008 l’ITF Beach Tennis Tour, soit à l’époque quinze tournois en Italie, Espagne et au Portugal. Il y en avait en 2015 près de 300 dans le monde entier.

À son tour, la FFT intègre en 2008 le beach tennis dans ses statuts lors de son assemblée générale. Cette nouvelle discipline devient alors un axe de développement de la pratique du tennis au sein de la FFT.

En France, la pratique du Beach Tennis est en plein essor. La Fédération Française de Tennis comptabilisait en juin dernier 3 593 compétiteurs (2 351 hommes et 1 242 femmes).