La raquette

Bien choisir sa raquette est évidemment primordial pour jouer au tennis, quel que soit votre niveau. Voici quelques repères pour vous y aider.

Les matériaux
Le bois (hêtre, noyer) fut abandonné dans les années 80 au profit de matériaux plus confortables et plus légers. L'acier offrit beaucoup de puissance mais demeura très traumatisant musculairement.
La fibre de verre, plus légère et surtout plus souple, remplaça l'acier. Puis le graphite fit son apparition pour donner, selon le dosage de la fibre dans la raquette, la souplesse ou la rigidité recherchée.
Le graphite provient de l'association de filaments de carbone. Le titane (« titanium ») est la dernière fibre à la mode pour caractériser des raquettes très légères et rigides.
L'aluminium, bien que moins résistant, est utilisé pour les enfants et les joueurs débutants car il est léger.

La structure (nid-d'abeilles...)
Les raquettes sont maintenant creuses, ce qui accroît leur légèreté. Certaines marques ont travaillé sur des tressages spécifiques de la fibre à certains endroits pour en augmenter ou en diminuer la rigidité.

Le poids
Il varie entre 200 g et 270 g pour les raquettes cordées des enfants et des débutants et entre 270 g et 360-370 g pour les raquettes cordées des juniors et des compétiteurs de tout niveau.
Le poids d'une raquette influe sur trois paramètres : la sensation, la maniabilité et la puissance. Il est important de bien savoir adapter le poids d'une raquette à la morphologie du joueur afin de lui éviter toute fatigue ou problème musculaire.

L'équilibre
Il est donné en centimètres et correspond à la distance de la base du manche jusqu'au point d'équilibre de la raquette. Les raquettes dites rallongées ont un équilibre presque toujours en tête et sont en général plus légères. Le choix de l'équilibre d'une raquette variera selon la morphologie et le type de jeu pratiqué.

La souplesse et la rigidité
Indiquées par l'indice de Rahmen, la souplesse et la rigidité sont fonction de la nature des matériaux utilisés dans la fabrication. Chaque marque a sa propre manière d'indiquer la souplesse ou la rigidité des raquettes, mais l'indice de Rahmen est le seul à donner une traduction technique de ces notions. Une raquette est dite souple quand l'indice est compris entre 55 et 60, semi-rigide entre 62 et 67 et rigide au-delà de 67.

La longueur
Elle varie de 50 cm à 67,5 cm pour les enfants (à partir de 36 cm pour le mini-tennis) et de 68,5 cm à 71 cm pour les adultes. Une raquette doit être choisie en fonction de la taille, de l'âge et du niveau du joueur. La longueur de la raquette a des effets sur sa maniabilité, son contrôle et sa puissance.

La taille du manche
C'est un choix primordial. Ce choix dépend de ses propres sensations mais on a coutume de dire que l'espace laissé entre les doigts et la paume, raquette en main, doit être à peu près égal à la largeur d'un doigt.

Le tamis
Il ne peut excéder 39,37 cm en longueur, 29,21 cm en largeur et 709,67 cm² en surface (règles internationales). Ainsi, on trouve des tamis de 600 cm², 630 cm², 660 cm² et 690 cm². Plus le tamis est grand, plus la surface confortable pour frapper la balle (« sweet spot ») est importante et plus les erreurs de centrage sont "pardonnées".

Le profilé
C'est l'aérodynamisme. Plus le cadre est épais, plus il est aérodynamique et dégage de la puissance (raquette rigide en général) alors qu'un profilé fin est plus classique, confortable et apporte en général davantage de contrôle.

Le plan de cordage
Le tamis possède un plan de cordage : il peut accueillir 14, 16 ou 18 montants et 18, 19, 20 ou 22 travers. Plus la balle est en contact avec une densité importante de cordes, plus on peut lui donner la précision que l'on désire. Moins il y a de cordes, moins il y a de contrôle mais davantage de puissance et de prise d'effet.

L'inertie
C'est une notion technique différente de l'équilibre qui traduit une mesure statique. L'inertie mesure la répartition des masses d'une raquette dans l'espace, quand la raquette est en mouvement. On peut dire que l'inertie d'une raquette traduit sa maniabilité. Elle est mesurée en kg/cm² et s'étend entre 200 kg/cm² et 400 kg/cm². Plus l'indice est fort, plus la raquette nécessite une forte dépense d'énergie et procure de la puissance ; en revanche plus l'indice est faible, plus la raquette est maniable et apporte du contrôle. Cette notion est très utilisée par les pros.

Bien connaître la rigidité de son cadre est important afin d'adapter le cordage. Un cadre rigide conduira plus facilement les vibrations qu'un cadre souple qui « travaille » à l'impact en accompagnant la balle. Un cordage rigide de type polyester n'absorbe aucune vibration au contraire de cordages multifilaments naturels ou synthétiques.