Tennis Sport Santé Bien-Etre | Fédération Française de Tennis

Tennis Sport Santé Bien-Etre

Sujet de santé publique, le Sport Santé Bien-Être est une priorité du ministère des sports et de la Fédération Française de Tennis. 
  

Se maintenir en bonne santé grâce à la pratique du tennis !
Enjeu de santé publique, le Sport Santé Bien-Être est une priorité du Ministère des sports. Piloté par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), le projet "Sport Santé Bien-Être" consiste à proposer une offre sportive adaptable à chacun. Les bienfaits du sport sur la santé sont maintenant reconnus et figurent dans la nouvelle loi santé. Le sport joue un rôle important dans la prévention des pathologies chroniques et de certains effets dus au vieillissement. Il est reconnu comme un outil thérapeutique dans un certain nombre de pathologies et à ce titre peut être prescrit par les médecins. Le tennis possédant beaucoup d’atouts, la Fédération Française de Tennis (FFT) en fait une priorité et souhaite ainsi jouer un rôle majeur dans le développement du Sport Santé Bien-Être. En utilisant son matériel évolutif (taille de balles, de raquettes et de terrains) développé dès les années 90, le tennis peut être pratiqué par tous quel que soit son âge, son passé sportif, son état de santé (il y a très peu de contre-indications).
 
Les atouts du tennis dans le cadre du Tennis Sport Santé Bien Être (TSSBE)

- Le tennis est un sport ludique et convivial qui crée du lien social.
- Le tennis est un sport modulable qui permet de s’adapter à tous les publics en offrant une pratique sécurisée. Cela permet aussi d’obtenir de la réussite dès la 1ère séance.
- Le tennis possède de nombreux atouts d’ordre physiologique.
 
Les bienfaits thérapeutiques du tennis sont nombreux :

- Dans les cas de cancers du sein, de la prostate et du colon, « la pratique régulière d’une activité physique réduit la fatigue liée au traitement et à la maladie et diminue le taux des récidives » explique le Docteur Cuvier (oncologue).
- Le rythme du tennis, est excellent pour les poumons et le système cardiovasculaire, précise le Professeur Xavier Bigard. Il contribue à l’amélioration de la qualité de la paroi des artères ce qui explique son rôle préventif dans les AVC. Une étude réalisée par un groupe international de chercheurs classe les sports de raquettes comme les plus bénéfiques, montrant une diminution du taux de mortalité d’origine cardio-vasculaire de 56% pour leurs pratiquants.
- Pour les diabétologues l’activité physique est le traitement le plus important du diabète de type 2. Le tennis qui combine des efforts d’endurance et de résistance un peu plus soutenus est un sport idéal pour l’équilibre de la glycémie explique le Professeur Etienne Larger.
- En cas de surpoids-obésité, l’activité physique permet de développer de la masse musculaire au dépend de la masse grasse. Mais le principal intérêt réside dans l'action bénéfique sur les complications.
- Dans le cadre du vieillissement le tennis contribue à maintenir et à améliorer la force musculaire, la condition physique, l’équilibre, ce qui est essentiel dans la prévention des chutes. Le tennis contribue également au maintien de la cognition et de la mémoire en faisant travailler la concentration, l’agilité et la coordination. Le côté ludique et l’aspect social du tennis prend tout son sens pour lutter contre l’isolement et la dépression de la personne âgée.

Mise en place du projet
Afin de valider des protocoles pour des publics atteints de pathologies chroniques, la FFT a intégré à son groupe de travail des médecins experts dans chaque pathologie. Elle a fait appel au Professeur Etienne Larger (service de diabétologie de l’hôpital Cochin), au Docteur Caroline Cuvier (oncologue à l’hôpital Saint-Louis), et au Professeur Nicolas Mansencal (service de cardiologie de l’Hôpital Ambroise-Paré).

Cette validation a permis à la Direction Technique Nationale (DTN) de développer des formats de jeu sécurisés et adaptés à l’état de santé et à la condition physique de chacun des publics, pour les pratiquants atteints des pathologies suivantes : maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, surpoids-obésité, cancers localisés ou dans le cadre du vieillissement. Le principe de ces formats de jeu réside dans l’adaptation du terrain et de la balle, ainsi que de la raquette.

- Une balle plus lente laisse le temps aux joueurs non experts d’évaluer son point de chute et son rebond.
- Un terrain réduit en longueur et en largeur limite les déplacements.
- Un filet abaissé facilite la réalisation d’échanges.
- Toutes ces adaptations cumulées autorisent tous les publics, débutants ou non, à pratiquer un « vrai » tennis en prenant du plaisir dès la 1ère séance.

Pour assurer la formation des enseignants et le déploiement du sport santé dans les ligues, la FFT a demandé à chacune d’elles de désigner un "trinôme" constitué d’un médecin, d’un enseignant professionnel diplômé d’État et d’un cadre de développement de ligue. Une formation a été organisée par la FFT pour l’ensemble de ces "trinômes" de ligues. L’objectif étant que toutes les ligues s’emparent progressivement de cette activité de façon à développer un réseau national de clubs labélisés sport santé. Courant 2019, une communication auprès du secteur médical ainsi que du grand public des offres TSSBE dans les clubs est prévue.

 
Matériel
Vous pouvez vous équiper en matériel, notamment sur le site de la Centrale du Club. Vous y trouverez, parmi les nombreux produits pédagogiques et santé disponibles, particulièrement 2 types de kits santé :
 
Visuel 0
Visuel 0

Kit Sport Santé Bien-Etre

Kit Sport Santé Bien-Etre - Version médicale
 
 


Sport et Santé : le tennis pour le plaisir

 


Octobre rose : le tennis, allié pour lutter... par FFT