Open d'Australie : tirage compliqué pour les Bleus | Fédération Française de Tennis

10/01/2019

Open d'Australie : tirage compliqué pour les Bleus

Circuit pro

A l'image de Benoit Paire, opposé d'entrée à Dominic Thiem, le tirage n'a pas gâté les Français à Melbourne.

 

En attendant la fin des qualifications dans lesquelles Gleb Sakharov et Jessika Ponchet sont encore en course, neuf Français et six Françaises sont déjà présents dans les tableaux principaux du premier Grand Chelem de l’année et le moins que l’on puisse dire, c'est que le tirage au sort n’a pas été clément avec les Bleus.

Bénéficiaire d’une wild-card après avoir manqué une grande partie de la saison 2018 en raison d’une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga (177e) débutera face au Slovaque Martin Klizan (40e). En cas de victoire, le finaliste 2018 pourrait défier...le numéro un mondial Novak Djokovic (opposé à un qualifié d’entrée) dès le deuxième tour.

Pour son premier Open d’Australie, Ugo Humbert (98e) disputera un premier tour un peu particulier puisqu’il affrontera son compatriote Jérémy Chardy (36e). Le vainqueur de ce choc franco-français héritera d’un deuxième tour compliqué face au vainqueur du match entre l’Allemand Alexander Zverev (4e) ou le Slovène Aljaz Bedene (67e).

Alexander Zverev que pourrait également croiser Gilles Simon au troisième tour. Mais avant "Gilou" (31e) devra se défaire d’un qualifié puis du vainqueur du match entre les deux WC Alex Bolt (AUS, 159e) et Jack Sock (USA, 105e).

Autre premier tour compliqué, celui qui attend Pierre-Hugues Herbert. Le 53e mondial sera opposé au grand serveur américain Sam Querrey (48e) qui l’avait battu lors de leur seule précédente confrontation à Madrid en 2016.

En quête de confiance, Lucas Pouille (30e) tentera de remporter un premier match à l’Open d’Australie face au Kazakh Mikhail Kukushkin (56e), qu’il a déjà battu deux fois. En cas de qualification pour le troisième tour, le protégé d’Amélie Mauresmo pourrait y retrouver son compatriote Benoit Paire (55e). Mais le tirage n’a pas non plus gâté l’Avignonnais qui devra sortir un grand match pour faire tomber le dernier finaliste de Roland-Garros, l’Autrichien Dominic Thiem, 8e mondial qui s’était imposé lors de leur seul affrontement. C’était déjà en Australie, au troisième tour en 2017.

Dans le bas du tableau, Gaël Monfils (32e) qui avait dû se retirer du tournoi d’Auckland en raison d’une douleur aux adducteurs, devrait lancer sa saison face au Bosnien Damir Dzumhur (46e) avant un éventuel troisième tour contre Roger Federer.

Le défi sera de taille également pour Adrian Mannarino (41e) qui devra être efficace en retour pour faire tomber le Sud-Africain Kevin Anderson. Le sixième mondial mène 4-1 dans son face-à-face avec le Français sur le circuit principal.

 

Défis d'entrée pour Burel, Ferro et Mladenovic

Chez les dames, six joueuses sont pour l’instant dans le tableau final, en attendant le résultat de Jessika Ponchet (240e) qui affrontera l’Australienne Naiktha Bains (303e) dans la nuit de jeudi à vendredi au troisième tour des qualifications.

Alizé Cornet (47e) partira favorite dans son premier match face à l’Espagnole Lara Arruabarrena (83e) et pourrait retrouver Venus Williams (37e) au deuxième tour si celle-ci se défait de la Roumaine Mihaela Buzarnescu (25e).  

Dans le même quart de tableau, Clara Burel (551e), bénéficiaire d’une wild-card, disputera son premier match en tableau final de Grand Chelem face à la redoutable espagnole Carla Suarez Navarro (23e). Un beau challenge pour la championne du monde juniors, finaliste à Melbourne dans cette catégorie l’an dernier.

Joli défi à venir également pour Fiona Ferro. 102e mondiale, la Française disputera son premier match en tableau final à Melbourne face à la Chinoise Qiang Wang, 21e mondiale qui l’avait battue à Guangzhou en fin d’année dernière.

Pauline Parmentier (54e) devra elle se méfier de la jeune russe Anastasia Potapova, 17 ans, passée de la 242e place mondiale à la 90e en un an, si elle veut espérer défier Madison Keys (17e) au deuxième tour.

Dans le bas du tableau, Caroline Garcia (19e), opposée à une qualifiée, peut logiquement viser un troisième tour contre Julia Goerges (14e) avant un éventuel huitième de finale contre Angelique Kerber (2e).

Placée dans la même partie de tableau, Kristina Mladenovic (43e) n’aura pas le droit à l’erreur face à la dangereuse Donna Vekic (29e). Mais la Française pourra s’appuyer sur son bilan favorable (2-0) face à la Croate pour préparer ce premier tour et espérer voir plus loin. 

 

(A.R.)