Une semaine en bleu : show à l'américaine et come-back français | Fédération Française de Tennis

10/09/2018

Une semaine en bleu : show à l'américaine et come-back français

©ATP

Circuit pro

Trois finales françaises à l'US Open, du bleu partout à Cassis et à Bagnères-de-Bigorre... le (grand) spectacle était au rendez-vous cette semaine.

Finale puissance 3

Le tennis peut parfois se montrer bien cruel. Qualifiée pour la finale du double dames de l’US Open, Kristina Mladenovic est passée tout près d’ajouter le Grand chelem américain à son palmarès. La Nordiste et sa partenaire Timea Babos ont en effet eu trois balles de match… avant de s’incliner face à Ashleigh Barty et CoCo Vandeweghe. La paire américano-australienne s’impose finalement au bout d’un duel très disputé (3/6, 7/6[2], 7/6[6]).

Superbe tournoi, mais petite déception aussi pour Clara Burel. La jeune Française a cédé en finale des juniors, battue par la Chinoise Xiyu Wang (7/6[4], 6/2). La Bretonne avait déjà atteint la finale de l’Open d’Australie, en janvier dernier.

A LIRE AUSSI : US Open : le sourire quand même

Finale américaine aussi pour Stéphane Houdet et Nicolas Peifer. La paire française de tennis-fauteuil a bataillé mais fini par rendre les armes contre les Britanniques Hewett et Reid (5/7, 6/3, 11-9).

La belle histoire de Couacaud

Les organisateurs auraient difficilement pu espérer meilleur scenario : c’est en effet une finale 100% bleue qui a couronné la première édition du Challenger de Cassis. Une affiche de la jeunesse qui plus est, entre le tricolore en forme de ces dernières semaines, Ugo Humbert (20 ans), et Enzo Couacaud (23 ans, notre photo). Sorti des qualifs, c’est bien ce dernier qui a dominé les débats pour s’imposer 6/2, 6/3 et remporter son premier titre en Challenger. Une magnifique récompense pour le natif de l’Ile Maurice, qui sort d’une saison perturbée par une blessure au coude.

Le tennis bleu a également rayonné à Bagnères-de-Bigorre (un Future "25000$") où Albano Olivetti a décroché son premier titre de la saison. Un trophée en Occitanie que le natif de Strasbourg est allé chercher avec la manière, ne concédant aucune manche et sortant notamment en quart de finale la tête de série n°1, le Belge Mertens. En finale, il a su faire parler ses atouts (15 aces) pour mettre fin au joli parcours de Corentin Denolly, en deux jeux décisifs (7/6[2], 7/6[3]. Olivetti a également atteint la finale du double avec son coéquipier alsacien Dan Added, mais le duo français a buté contre la paire Desein / Mertens.

A Monastir, Caroline Romeo a manqué la dernière marche. La Française était bien tête de série n°1 du "15000$" tunisien, mais elle a dû s’incliner contre l’Espagnole Lazaro Garcia en deux manches (7/6[4], 6/4). A noter la jolie victoire en double de Manon Arcangioli et de la belge Marie Benoit (6/4, 7/6[5]) au "25000$" de Sofia. Le duo a écarté en finale les Russes Anshba / Monova.

Les stats de la semaine

186 et… 387 ! Ce ne sont pas des classements mais bien les places gagnées par Ugo Humbert et Enzo Couacaud à l’ATP au cours des deux derniers mois. Début juillet 2018, le Messin pointant au 290e rang, il est ce lundi 104e. Quant à Enzo Couacaud, il était à la même période 713e... avant de faire des bonds de géant pour se retrouver aujourd’hui 326e.

Le tweet de la semaine

J-4… le compte à rebours a commencé avant le duel tant attendu.

(EB)