Type
Les finales en images
Robin Bertrand vainqueur de Florian Armand
 / Crédit : FFT/ Cédric Lecocq
Les finales en images
Le vainqueur de la CDF est Robin Bertrand !
 / Crédit : FFT / Cédric Lecocq
Les finales en images
Fierté géorgienne
 / Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Florian et Robin, le débrief
 / Crédit : FFT / Cécric Lecocq
Les finales en images
Du haut de la falaise...
 / Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Au naturel
 / Crédit : FFT/CL
Les finales en images
Big bang !
 / Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Kick off
 / Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Presque au bout...
 / Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Crédit : FFT / CL
Les finales en images
Hélène et Evita
 / Crédit : FFT / CL
1/11

Crédits
Championnats de France
Championnats de France individuels 2019

CDF 15-16 ans filles : appelez-la Hélène

D’origine géorgienne, Hélène Kereselidze (Hauts de France, -4/6) a remporté à Dijon la coupe de France 15-16 ans. Découverte.
Texte

Exit les championnats de France, la compétition s’appelle désormais Coupe de France 15-16 ans. Si les toutes meilleures de la catégorie n’étaient pas présentes au centre de ligue de Bourgogne France-Comté "Jérome Golmard", le titre était toutefois très recherché.

Le dernier mot est revenu à Hélène Kereselidze, jeune espoir du TC Lillois Métropole, qui a mis un terme à une semaine parfaitement maîtrisée en battant en finale Evita Ramirez (Grand Est, -4/6), 6/2, 7/6. Seule alerte rencontrée par Hélène au cours de ses quatre succès : la balle de match sauvée avec brio à 6/2, 5-4 par son adversaire du TC Padel Reichtsett, au terme d'un joli rallye. Mais l'élève de Stéphanie Senger et Julien Lasseron au sein du club nordiste a su se ressaisir pour conclure le deuxième set et le match au tie-break.

"C'est sûr que je me suis fait une petite frayeur quand elle est passée devant au score dans ce deuxième set (6-5), mais je me suis bien regroupée mentalement et j'ai bien géré le tie-break (7 points à 3). Je suis très heureuse, c'est un titre qui veut dire beaucoup pour moi."

Titre
Le portrait vidéo de Hélène
Vidéo
Vidéo de brightcove
CDF 15-16 ans : Hélène Kereselidze, la découverte
Texte

Venue au tennis à 9 ans par la grâce de son grand-père qui suivait ce sport à la télévision, Hélène Kereselidze, née le 28 juillet 2003, a des parents géorgiens mais elle a toujours vécu en France. Elle a débuté le tennis à l'US Tourcoing. Dotée d'un revers à deux mains très naturel, elle possède un jeu complet qui s'exprime davantage sur surfaces rapides. Cette jeune fille très posée est une grosse travailleuse à l'attitude impeccable.

"Cela fait trois ans que je l'entraîne avec Julien (Lasseron) dans notre club de Lille, qui nous aide beaucoup, et Hélène a déjà accompli beaucoup de progrès, constatait Stéphanie Senger, présente à Dijon pour coacher son élève. Elle est très agréable à entraîner, toujours volontaire et enthousiaste. Sur cette finale, j'ai apprécié son attitude déterminée et son expressivité. Elle est parfois trop réservée sur certains matchs. Son point fort ? Son revers, hyper fluide. Elle doit encore progresser en coup droit mais elle est capable de beaucoup de choses…"

Fan de Garbiñe Muguruza et Roger Federer, Hélène Kereselidze aspire à devenir professionnelle et rêve de Roland-Garros. Mais ne compter pas sur elle pour se projeter vers un avenir forcément semé d'embûches. "Je donne le maximum pour voir où le tennis peut me mener. Sans me prendre la tête. C'est avant tout ma passion. Mon objectif est simple : progresser petit à petit grâce au travail." Un objectif largement rempli en 2019 qu'elle termine en beauté, avec un joli classement -4/6 à la clé.

A Dijon, G.B.

FFT / CL
Titre
Les finales en images
Galerie photo
1